Algérie

Photo aérienne


L?Algérie vue du ciel Après La terre vue du ciel, un album photo qui a acquis une renommée mondiale, après le film, un montage de l?album pré cité, le talentueux photographe Yann Arthus Bertrand offre une vue inédite de l?Algérie dans une nouvelle compilation de vues aériennes qui représentent cette fois-ci, et en exclusivité, plusieurs paysages qu?on connaissait mais qu?on ne soupçonnait même pas. De Ghardaïa à Alger, en passant par Constantine, la Kabylie et les monts du Hodna, Arthus Bertrand marie les genres et les couleurs et donne une vision kaléidoscopique d?une Algérie que beaucoup d?étrangers vont être impatients de découvrir. D?ailleurs, dans sa dernière livraison, l?hebdomadaire parisien Paris Match s?intéresse à l?album L?Algérie vue du ciel et donne en exclusivité à ses lecteurs plusieurs photos qui ne laissent personne indifférent. Paris Match va plus loin et propose un texte de l?historien Benjamin Stora où il souligne qu?« en France, ils sont ainsi avec leurs enfants, de 5 à 7 millions de personnes à avoir, toujours, l?Algérie au c?ur. C?est en pensant à toutes ces femmes, ces hommes, que Yann Arthus Bertrand a mis des images sur les désirs et les souvenirs de tous ceux que ce pays hante ». Plusieurs autres personnalités politiques et artistiques, comme jacques Attali, Jean Pierre Elkabbach, Alexandre Arcady, Jean Claude Brialy, Guy Bedos, Roger Hanin, Enrico Macias et Nina Bouraoui reviennent sur leur enfance en Algérie avec des textes agrémentés par les photos éblouissantes de Arthus Bertrand. Pour ceux qui peuvent s?offrir ce bijou artistique, L?Algérie vue du ciel est édité chez les éditions de La Martinien et sera disponible chez nous, nous a-t-on assuré, dans les plus brefs délais.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)