Algérie

Petites et moyennes entreprises



Démarrage du programme national de mise à niveau Le programme national de mise à niveau des petites et moyennes entreprises (PME) a démarré, hier, lors d?une cérémonie à Alger présidée par le ministre de la Petite et Moyenne entreprises et de l?Artisanat, Mustapha Benbada. Ce programme, qui vient compléter et renforcer le programme MEDA/PME, est doté de 1 milliard de dinars par an pour la prise en charge des opérations immatérielles de mise à niveau. M. Benbada affirme que le gouvernement se dit prêt à mettre le paquet, pour la réussite de ce programme, en étoffant ce montant. Ce nouveau mécanisme consiste à accompagner les entreprises à fort potentiel et de moins de 20 salariés, ce qui représente 97% du tissu global des PME. Le ministre indique que l?objectif sera d?atteindre un nombre de 5000 entreprises activant dans tous les secteurs d?activité et services. Le programme s?inscrit dans une démarche intégrée et cohérente pour une mise à niveau durable des PME à l?horizon 2017. Les responsables de la PME escomptent l?émergence d?un environnement compétitif ainsi que la promotion de compétence par des programmes de formation adéquats. Le programme tend, également, à l?amélioration du financement dans ses deux volets organisation et niveau des crédits bancaires. Une fois l?étape de l?expertise achevée, le programme intervient pour assurer un crédit bancaire avec bonification. Le ministre plaide, à ce propos, pour la révision à la hausse du taux de bonification qui est, actuellement, de 1 à 1, 5 point. Le programme cible les entreprises qui ne sont pas couvertes par les programmes actuels de mise à niveau et sera étendu aux PME de production, mais aussi, à leur environnement. A ce sujet, des opérations de proximité seront effectuées avec des mises à niveau régionales. M. Benbada souligne que dès septembre 2007, le démantèlement tarifaire touchera quelque 230 produits agricoles, industriels et de pêche, suscitant une sérieuse crainte quant à la concurrence rude sur le produit local. Pour le ministre, l?accord d?association avec l?UE et l?adhésion imminente à l?OMC représentent des défis et des enjeux majeurs pour améliorer la compétitivité des PME et leur environnement immédiat et sécuriser le contexte de la concurrence des entreprises. Il s?agit, souligne-t-il, de créer une locomotive d?entreprises performantes, notamment dans le secteur industriel qui offre une plus grande valeur ajoutée économique. Par ailleurs, il a rappelé les résultats obtenus par le programme MEDA/PME à fin janvier 2007. Ainsi, 700 PME sont inscrites à la mise à niveau et 412 PME ont mis en ?uvre l?opération de mise à niveau alors que 200 PME ont été diagnostiquées. De son côté, le directeur général de l?Agence nationale de développement de la PME a donné la cartographie des PME en Algérie, dont 259 282 unités sont détenues par des privés, soit 71,60 %, et seulement 849 PME publiques, soit 0,23%, alors que l?artisanat représente 28% avec 101 981 unités. Le plan d?action 2007, ajoute-t-il, prévoit l?accompagnement sous forme de services de conseil, d?expertises et de formation. Des études sur le secteur de la PME seront effectuées par l?agence. Le directeur général a insisté sur la nécessité de renforcer les capacités managériales, techniques et technologiques des PME.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)