Algérie

Pénurie à Bouira

A défaut d?être plus cher, le lait, depuis deux jours, fait complètement défaut chez certains commerçants. Etabli depuis des années à l?angle de la place Rahim Yahia, Boualem, qui vend entre autres produits alimentaires le lait en sachet, est formel : cela faisait deux jours qu?il n?a pas été livré en lait conditionné. Il voit là un présage à une nouvelle augmentation de prix et il s?inquiète : déjà à 25 DA, le prix du sachet de lait paraît cher. Certains clients vont emprunter de l?argent chez leur voisin pour avoir leur sachet de lait, affirme-t-il. « D?autres viennent le prendre à crédit ici. » Un peu plus loin, Boudissa, un laitier établi depuis des années lui aussi rue Bouabdellah, fait les mêmes remarques à propos de ce produit de première nécessité. Citant son livreur, il déclare que l?absence du sachet de lait sur ses étals annonce certainement une nouvelle augmentation. C?est une manière de faire pression sur le gouvernement hostile par principe à toute augmentation qui rendrait la vie plus chère encore au citoyen. « Nous achetions le sachet à 23,50 DA avant qu?il passe à 24 DA. Nous ne gagnons plus qu?un dinar sur le sachet. Et déjà, il paraît hors de prix. Qu?est-ce que ça serait s?il se vendait à 40 DA ? » s?interrogeait ce laitier de la rue Bouabdellah qui déclare avoir ouvert un registre pour ses clients qui viennent acheter leur lait à crédit. « Même à 15 DA, le lait serait toujours cher », réplique ce client qui s?étonne de ne pas voir les sachets de lait exposés habituellement devant la laiterie. « Quand on a plusieurs fils chômeurs, quel que soit le prix auquel le lait se vendrait, il serait toujours trop cher pour les petites bourses », poursuit-il. Alors le lait plus cher ? Les nantis y souscriraient peut-être. Mais les plus démunis ?
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)