Algérie

Pénétrante Ténès - Tissemsilt


Pénétrante Ténès - Tissemsilt
Le projet relatif à la réalisation d'une pénétrante entre le port de Ténès et les Hauts-plateaux, dont le démarrage des travaux était prévu en 2013, ne sera pas lancé avant 2015, a-t-on appris de sources bien informées.Alors qu'on croyait que tout était finalisé, on vient d'apprendre que le dossier est au stade des études techniques et de l'enquête publique partielle. Une procédure qui précède l'expropriation pour utilité publique. L'arrêté portant désignation des experts fonciers a d'ailleurs été signé et publié par la Direction de la réglementation et des affaires générales de la wilaya de Chlef, le 2 juillet dernier. Le tracé concerné sur le territoire de la wilaya s'étend sur 80 km, allant des communes de Ténès, Sidi Akkacha, Bouzeghia, Ouled Farès et Chettia jusqu'à celles d'Oued Sly, Ouled Ben Abdelkader, El Hadjadj et Sendjas.L'arrêté en question fixe un délai de 4 ans pour la réalisation de l'expropriation au profit de cette liaison autoroutière qui reliera le littoral de Ténès à la wilaya voisine de Tissemsilt sur une longueur de 220 km. De l'avis de spécialistes, l'étude globale du projet a été lancée dans la «précipitation», comme l'atteste le «changement inexpliqué» du tracé initial, prévu à l'est de la ville de Chlef. Il faut signaler à ce propos que le ministère des Travaux publics avait, dans un premier temps, choisi un consortium d'entreprises sud-coréennes avant d'opter pour des bureaux d'études et un laboratoire d'analyse de sol algérien.Nous avons tenté d'en savoir plus sur le problème auprès de la direction des travaux publics de la wilaya mais ses responsables évitent le sujet, préférant garder le silence même après la vraie-fausse annonce du gouvernement lors de son déplacement dans la région en novembre dernier. C'est le ministre des Transports lui-même qui avait déclaré que le chantier de la nouvelle liaison autoroutière sera lancé en décembre 2013. En attendant que ces obstacles soient levés, les usagers continuent de vivre le calvaire au quotidien, en raison de la saturation de la route nationale Chlef-Ténès.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)