Algérie

Pas de programme de prévention contre l'hypertension artérielle Elle est un facteur des maladies cardiovasculaires

Pas de programme de prévention contre l'hypertension artérielle Elle est un facteur des maladies cardiovasculaires
Une maladie sournoise dont les effets sont dévastateurs quand on ne s'y prend pas à temps, c'est ainsi que sévit l'hypertension artérielle qui est en progression dans notre pays. C'est le cas de le dire, puisqu'un Algérien sur trois souffre d'hypertension, et que les chiffres affichés par les spécialistes révèlent que le nombre d'hypertendus a doublé en l'espace de dix ans. Ces derniers affirment également que de plus en plus de jeunes sont touchés alors qu'auparavant, seules les personnes âgées étaient concernées. C'est que les habitudes alimentaires de cette frange de la population (les jeunes) ont changé, ajoutées au stress, ce mal apparemment inévitable. On s'habitue désormais très tôt à manger sur le pouce, tout et n'importe quoi (ces enfants qui investissent les fast food à toute heure de la journée en sont l'exemple) et on fait fi d'une hygiène de vie saine. Les spécialistes l'affirment, l'augmentation du nombre de cas de HTA est due à plusieurs facteurs, comme les mauvaises habitudes alimentaires comme nous l'avons mentionné (abus de sel, sucre et graisse), la sédentarité, le tabagisme et le stress. La pression engendrée par toutes les contraintes auxquelles on fait face de manière quotidienne est le lot de tout un chacun. Le plus grand danger vient du fait que de nombreuses personnes ignorent qu'elles sont hypertendues, l'hypertension artérielle étant une maladie silencieuse qui ne se manifeste par aucun signe. D'autant plus qu'il n'est pas dans nos habitudes de faire régulièrement un bilan médical qui permettrait de détecter un mal à ses débuts. L'infarctus et les attaques cérébrales comptent parmi les graves complications entraînées par l'HTA qui constitue l'un des principaux facteurs de risques de maladies cardiovasculaires. Il est désolant de constater qu'il n'existe pas de programme de prévention contre cette maladie, ni de sensibilisation à l'endroit des citoyens qui devraient privilégier une bonne hygiène de vie, une alimentation saine basée sur le régime méditerranéen et une activité physique. L'éducation des enfants dans ce sens doit également constituer une préoccupation des parents. Les responsables des établissements scolaires dotés de cantines scolaires doivent avoir à l''il la préparation des menus pour les élèves. Cela ne semble pas être le cas pour certains d'entre eux, le repas dans certaines écoles étant constitué quotidiennement de quelques portions de fromage et d'un 'uf dur. L'absence de contrôle encourage les mauvaises pratiques, et lorsqu'il s'agit des enfants, c'est encore plus condamnable.
R. M.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)