Algérie

Paiement des pensions avant l'Aïd: Les retraités désorientés

La rumeur d'avancement du versement des pensions de retraite avant l'Aïd a amené les retraités à se présenter en masse devant les guichets des bureaux de poste. Sur place, une question revient sans cesse: le virement est-il pour aujourd'hui ? Cette interrogation reste sans réponse et, en l'absence d'une voix officielle, c'est radiotrottoir qui devient la seule et unique référence. Depuis mercredi au niveau de la recette principale d'Oran, ainsi qu'au niveau de presque tous les bureaux de poste d'Oran, ils étaient des dizaines de retraités, entre femmes et hommes, à faire la chaîne durant des heures en attendant que la bonne nouvelle arrive, et chaque concerné qui se présente devant le guichet pour la demande d'avoir est aussitôt interrogé par ses pairs. Un retraité, qui ira même jusqu'à se qualifier de «maltraité», nous affirme qu'il est le seul au niveau de sa famille qui a un revenu fixe et que même ses deux fils, pourtant en âge de travailler et avec leurs diplômes, sont toujours à sa charge. Contacté à cet effet, un receveur d'une agence postale confirme que les retraités et les pensionnés font le va-et-vient depuis une semaine et, à chaque fois, ils retournent bredouilles. Le même responsable précise, en revanche, que le virement serait effectué probablement durant la matinée d'aujourd'hui. Si cela devait se confirmer, il faudrait s'attendre aujourd'hui à un rush sans précédent sur les bureaux de poste, d'autant que deux jours nous séparent de l'Aïd El Adha.

 La même situation a été également vécue à la veille de l'Aïd El Fitr et les retraités n'avaient pas perçu leurs pensions et ont dû attendre la période mensuelle afin d'encaisser, c'est-à-dire le 22 de chaque mois, au niveau de la wilaya d'Oran.

 Un retraité estime que la CNR devrait faire un effort supplémentaire afin de ne pas pénaliser les retraités, notamment à l'occasion des fêtes religieuses qui nécessitent de faire abstraction de la réglementation et faire des exceptions salutaires.

 Même topo à Blida. Jusqu'à hier matin, les retraités de cette wilaya, et les autres d'ailleurs, n'avaient pas reçu leurs maigres pensions et attendaient devant les bureaux de poste, l'air perdu, ne sachant que faire. Même s'ils gardent l'espoir de toucher aujourd'hui ou demain leurs pensions, ils affirment que ce serait trop tard, car ils ne vont rien trouver dans les marchés. Beaucoup attendaient impatiemment mercredi ou jeudi passés, croyant que la CNR aurait une pensée pour eux, mais il paraît que personne ne se rend compte de leur désarroi, surtout qu'ils ne peuvent rien faire, même pas la grève comme les autres. C'est donc un appel pressant qu'ils lancent aux autorités compétentes pour se souvenir d'eux, au moins durant ces fêtes qui ne devraient laisser personne indifférent.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
la rumeur c'est bien le syndicat des retraiter . male payer mâle placer male adapter bien nombreux la majoritaire qui proteste pas
gouassem attou - commerçant - tlemcen
01/11/2011 - 21552

Commentaires

la rumeur c'est bien le syndicat des retraiter . male payere mâle placer male adapter bien nombreux la majoritaire qui proteste pas
gouasseml attou - commerçant - tlemcen
01/11/2011 - 21551

Commentaires