Algérie

Oran – Une association se penche sur leurs problèmes

«56% des jeunes universitaires sont des chômeurs» Suite à une étude effectuée par l’association EL Nour qui active dans le quartier populaire Les Mimosas, et portant sur les jeunes frappés par le fléau du chômage, il a été constaté que «56% des universitaires, diplômés du 1er et du 2ème cycle, toutes branches confondues, sont des chômeurs»Même si cette étude ne se veut pas exhaustive, d’après ces concepteurs, elle constitue un indice majeur sur l’état d’abandon dans lequel pataugent les jeunes universitaires oranais. Sur un échantillon de 200 jeunes universitaires, 112 déclarent n’avoir jamais travailler. Quant aux jeunes qui n’ont pas obtenu de diplômes, ils sont les plus martyrisés par le fléau. Sur les 116 filles qui ont répondu au questionnaire de l’association En Nour, 36% d’entre-elles sont au chômage contre 62% chez les hommes sur un échantillon de 190 jeunes interrogés. Aussi, sur 88 filles qui ont acquis un diplôme du CFPA, 44% sont au chômage. Ceci dit, l’association tire la sonnette d’alarme sur la situation malencontreuse des jeunes et interpellent les autorités locales d’intervenir et vite, car ses jeunes sont la proie de maladies psychologiques et de malaises sociaux des plus pénibles à vivre. Le président de l’association a tenu à dire qu’il n’est pas étonnant que lors de l’interception des barques de la mort des harraga, les gardes côtes ont trouvé des universitaires. H.Y.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)