Algérie

Opération de «placardage» à travers les immeubles évacués

Les agents de l’OPGI d’Oran à pied d’œuvre L’opération de placardage des immeubles non-sécurisés se poursuit à travers les secteurs urbains de la ville d’Oran. C’est ce qu’a confirmé, hier, une source responsable au niveau de l’OPGI d’Oran, qui précise que tous les immeubles évacués dans le cadre du relogement sont touchés par cette opération. Cette opération a pour but de rendre inhabitable les habitations après leurs évacuations. Dans ce contexte, nous apprenons que 7 secteurs urbains sont touchés par cette opération qui concerne une quarantaine d’immeubles. Il s’agit notamment des périmètres urbains de Sidi El Houari, de Sidi El Bachir, de Médina J’dida, Haï Yaghmoracen (ex-saint pierre); El Makkari (ex- Saint Eugène). Dans le même ordre d’idées, l’APC d’Oran gère présentement une cinquantaine d’immeubles, nous informe-t-on de sources concordantes. Safi Z.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)