Algérie

Olmert reconnaît l’arsenal nucléaire israélien


La «gaffe» déclenche un tollé en Israël La «gaffe» d’Ehoud Olmert, qui a semblé citer, lundi, Israël parmi les puissances nucléaires de la planète au cours d’une interview à une télévision allemande, a déclenché un tollé dans l’Etat hébreu, où le Premier ministre était déjà sur la sellette. Interrogé sur les appels de l’Iran à rayer Israël de la carte, Olmert avait répondu que l’Etat hébreu n’a jamais menacé d’annihiler qui que ce soit, mais que «l’Iran menace ouvertement, explicitement et publiquement de rayer Israël de la carte. Pouvez-vous dire qu’il s’agit du même niveau, lorsque vous aspirez à posséder des armes nucléaires, comme l’Amérique, la France, Israël, la Russie?».Même si son entourage a estimé que ses propos avaient été mal interprétés, Olmert a ainsi violé la politique de l’ambiguïté pratiquée depuis de longues années par l’Etat hébreu, qui est de ne jamais confirmer ni démentir qu’il possède des armes nucléaires. Selon les experts, Israël disposerait du sixième arsenal atomique de la planète. La citation d’Olmert faisait la Une de toute la presse israélienne hier. Olmert est déjà critiqué pour sa gestion catastrophique de la guerre au Liban de l’été et sa popularité a chuté, ses rivaux appelant à sa démission. Sa porte-parole expliquait que le Premier ministre n’avait pas énuméré des pays nucléaires mais des «nations responsables» et que cette citation avait été «sortie de son contexte». Le quotidien «Haaretz» a dénoncé Olmert, jugeant qu’il «préférait oublier qu’il était Premier ministre et pas juste un commentateur». Le député d’opposition Yossi Beilin, chef du parti ‘colombe’ Meretz, a critiqué sa «légèreté», jugeant que c’était là un signe de plus qu»’il n’est pas fait pour être Premier ministre». Une puissance nucléaire Pour Silvan Shalom, ex-ministre des Affaires étrangères et membre du Likoud, Olmert «donne des armes» aux ennemis d’Israël, qui peuvent ainsi se demander pourquoi seul l’Iran est dans le collimateur de la communauté internationale «alors qu’Israël confirme qu’il a le même type d’armes?». Mordechai Vanunu, l’ancien technicien de la centrale de Dimona qui révéla des secrets nucléaires israéliens à un journal britannique et passa 18 ans en prison pour l’avoir fait, a, lui, dit espérer que cette «gaffe» n’en était pas une, mais plutôt «le début d’un changement de politique», qui verrait Israël reconnaître ouvertement son statut nucléaire.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)