Algérie

Nucléaire militaire



Un demi-siècle de bombes disparues En 1958, un avion endommagé de l?Air Force a lâché une bombe nucléaire sur l?océan, au large de la ville américaine de Savannah. La bombe n?a jamais été retrouvée. Aujourd?hui, des chasseurs de bombes pensent pouvoir la retrouver. La Maison-Blanche craint que des « terroristes » ne puissent eux aussi la retrouver.  1956 : un bombardier stratégique B-47, avec dans sa soute deux bombes nucléaires, a disparu au-dessus de la Méditerranée. Aucune trace de l?avion, des bombes et encore moins de l?équipage n?a été retrouvée.  1957 : un avion cargo Hercules C-124 en perte de puissance a été obligé de larguer deux bombes H au-dessus de l?Atlantique. L?incident a été gardé secret pendant plus de deux ans. Les bombes n?ont jamais été retrouvées.  1959 : un appareil de la Navy a pris feu près de Whidbey Island, dans l?Etat de Washington (USA). Dans sa chute, il perdit une bombe atomique au-dessus d?une eau profonde de 8500 pieds. Là aussi l?engin nucléaire n?a jamais été retrouvé.  1965 : un jet transportant une bombe nucléaire armée rata son appontage sur le porte-avions US Ticonderoga en mer du Japon. L?avion, la bombe et le pilote disparurent dans une fosse abyssale.  1966 : un B-52 Stratofortress, avec à son bord quatre bombes nucléaires armées, a percuté, lors d?un ravitaillement en vol, son avion ravitailleur. Les quatre bombes ont été éjectées, les charges conventionnelles de deux d?entre elles ont explosé en touchant le sol. L?explosion (non nucléaire) a tout de même contaminé 1400 tonnes de sols et végétation. Les deux autres engins ont été retrouvés après des recherches intensives.  1968 : un autre B-52, en mission secrète, s?est crashé sur les glaces du Groenland. Là aussi, les charges d?amorçage des quatre bombes H qu?il transportait ont explosé. 10 500 tonnes d?eau, glace et débris ont dû être décontaminées. Des journaux danois ont rapporté qu?une cinquième bombe aurait été perdue sur les lieux de l?incident. Le Pentagone a toujours nié ces faits.  1997, le défunt général Alexandre Lebed révélait que l?armée russe avait perdu la trace d?une centaine de minibombes nucléaires, d?un kilotonne chacune. L?URSS a perdu en un demi-siècle huit sous-marins atomiques et un navire, le destroyer lance-missiles Kashin. Tous ces bâtiments étaient à propulsion ou transportaient des ogives nucléaires.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)