Algérie

Nachida Denaï

Nachida Denaï
Une bien triste nouvelle que celle du décès, vendredi 4 juillet à Montpellier, des suites d'une longue maladie, de l'ancienne journaliste de la Chaîne III de la Radio algérienne, Nachida Denaï, à l'âge de 60 ans.L'enterrement a eu lieu hier à 10h30 au carré musulman du cimetière de Grammont, à Montpellier.Diplômée de l'ancien Institut des études politiques d'Alger, Nachida Denaï, qui a intégré la RTA en 1981, fut une journaliste tout aussi compétente que discrète. Fille de chahid (son père a été enlevé et tué par l'armée coloniale alors qu'elle n'avait que trois ans) elle était l'une des meilleures voix de la rédaction francophone de la Radio algérienne.On lui doit, notamment, la première émission quotidienne dédiée à l'économie dans l'édition de 19h.Un rendez-vous qui fit intervenir les plus grands noms parmi les économistes et analystes de l'espace euromaghrébin, en particulier franco-algérien, anticipant de plusieurs années à la fois les tendances haussières des prix des hydrocarbures, les crises financières générées par le libéralisme sauvage et ses pratiques spéculatives et prédisant ou plaidant le réengagement des Etats dans leur rôle de régulateurs.Rachid Boumedienne qui fut l'un des plus remarquables directeurs de la radio Chaîne III des années 1970 et 1980 pourra témoigner que Nachida Denaï refusa un jour une nomination à un poste d'encadrement de la rédaction, estimant que cette promotion était injuste envers d'autres éléments de la rédaction, à ses yeux plus méritants.Un sens de l'équité et une droiture peu fréquents ! A Montpellier où elle finit par élire domicile, Nachida a créé avec son ancien collègue et compagnon dans la vie, Youcef Tahar, le magazine France-Maghreb-Actualités consacré, comme son nom l'indique, à l'espace franco-maghrébin. Le nouveau titre a reçu un formidable accueil du public et de la presse française.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)