Algérie

Mostaganem - Emigration clandestine vers l’Europe, via le Maroc


Le chef d’un réseau de passeurs arrêté à Aïn Nouissy Agissant sur informations, les services de la sûreté de daïra de Aïn Nouissy ont mis la main sur le chef d’un réseau de passeurs qui se chargeait de convoyer les jeunes harraga de la région mostaganémoise jusqu’à la frontière algéro-marocaine, contre une somme d’argent allant de 50.000 à 100.000 dinars par personne. Une fois en territoire chérifien, une autre bande, de Marocains cette fois-ci, les prenait en charge et les aidait à rejoindre l’Europe. A.G., âgé de 30 ans, qui avait démissionné de son poste de travail à El Hassiane pour s’adonner à ce trafic humain, a reconnu les faits. Il a été présenté hier devant le procureur de la République qui l’a placé sous mandat de dépôt.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)