Algérie

Mostaganem

3 ans de prison pour avoir égorgé son bébé Le tribunal criminel près la cour de Mostaganem a condamné la dénommée H.B., âgée de 20 ans, une mère célibataire, à 3 ans de prison ferme pour homicide volontaire sur son nouveau-né. Les faits jugés se sont déroulés au cours du dernier Aïd El-Adha quand la mère célibataire, originaire du douar Ouled Ahcène (commune de Sidi Lakhdar) a égorgé son nouveau-né de sexe masculin, tout juste après l’accouchement survenu le premier jour de l’Aïd. Le corps a été ensuite dissimulé dans un four traditionnel (koucha) avant d’être enveloppé dans un morceau de tissu, dans le but, semble-t-il, de son incinération. Le crime a été cependant découvert par un membre de la famille qui a aussitôt averti la brigade de gendarmerie nationale. Le lendemain de l’homicide, la mise en cause a été interpellée. Hier, devant le tribunal criminel de Mostaganem, l’accusée a reconnu les griefs retenus contre elle. Dans son réquisitoire, Le procureur de la République a requis 12 ans de prison ferme tandis que la défense a plaidé les circonstances atténuantes. A l’issue des délibérations, H.B. a été condamnée à 3 ans de prison ferme. Lakhdar Hagani
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)