Algérie

Mohammadia. La gestion « matérielle » de l?école Baha décriée


Les parents d?élèves relèvent divers « manquements » qu?ils imputent à l?APC de Mohammadia. Les parents d?élèves de l?école primaire chahid Mohamed Baha, sise au quartier du Lido à Mohammadia, s?élèvent contre ce qu?ils qualifient de « dégradation chaotique » de l?établissement. Vitres brisées, absence d?hygiène, non-respect du timing en matière de médecine scolaire, sont, entre autres, les griefs retenus. Parmi les plaignants, certains imputent la responsabilité aux « services concernés » en ce qui concerne une maladie allergique qu?auraient contractée leurs enfants. « Je crains fort que l?humidité, assez prononcée dans ce site, à cause de la proximité de la mer, fasse encore des dégâts. On devrait procéder aux réparations nécessaires pour, au moins, barrer la route aux courants d?air », nous signale un parent d?un enfant allergique. Réuni, hier, au sein de l?établissement, le « collectif » des parents d?élèves n?hésite pas à pointer du doigt l?APC de Mohammadia. « De par ses prérogatives, l?institution locale se doit d?assurer la logistique. Nous avons été surpris que des achats concernant certains détergents ne soient plus assurés depuis des mois », regrette le père d?un élève de quatrième année. Contactée, la partie « incriminée » dit « reconnaître » que l?école en question est loin d?être « nickel » ; toutefois, « l?état de l?établissement ne suscite pas pour autant cette levée de boucliers ». « Nous croyons que les propos émis par les parents sont démesurément gonflés. Nos services viennent de réparer deux chauffages, de procéder à des travaux divers et sont sur le point de doter l?école d?une infirmerie, et ce, à titre permanent », souligne M. Rouabeh, vice-président de l?APC de Mohammadia, chargé des écoles. Concernant les détergents, l?élu tient à souligner qu?un appel d?offres dans ce sens a été lancé il y a quelques mois, et que la « lenteur » est due à la procédure en vigueur. « Le souci de la nouvelle équipe municipale est de prendre en charge tous les problèmes existant au niveau des écoles de la commune. », conclut notre interlocteur.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)