Algérie

14 membres d'un groupe armé condamnés

Le tribunal criminel de Constantine a rendu tard dans la soirée d'avant-hier son verdict dans le procès des membres d'un groupe terroriste, en condamnant deux accusés à une peine de 18 mois de prison ferme, sept autres à 3 ans de prison ferme, et une peine de 4 ans de prison ferme contre les cinq principaux accusés dans cette affaire liée à la «création et organisation d'un groupe terroriste visant la sécurité de l'Etat et l'union nationale». Deux autres accusés, jugés pour non-dénonciation de crime, ont bénéficié de la relaxe. Le représentant du ministère public avait pour sa part requis des peines allant de 3 à 20 ans de prison contre les 16 accusés dans cette affaire.

Pour rappel, ce groupe, qui activait dans le triangle Bordj Bou Arréridj, Sétif, Batna, a été démantelé par les services de lutte antiterroriste en 2008, et le dossier de cette affaire devait passer devant le tribunal de Bordj Bou Arréridj, mais au vu de son poids, il sera transmis au pôle judiciaire spécialisé de Constantine, qui prendra en charge son instruction, et l'enrôlera durant cette présente session criminelle (après un report enregistré lors de la dernière session).

La défense des accusés a plaidé l'innocence de ses mandants, qui ont insisté chacun de son côté que leurs déclarations devant les services de sécurité, où ils reconnaissent les actes qui leur sont reprochés, ont été faites sous la contrainte. Mais le tribunal sera, plutôt, convaincu de leur implication dans une entreprise criminelle, sauf pour deux d'entre eux (relaxés), visant la sécurité de l'Etat et la stabilité nationale.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)