Algérie

Méfiez-vous des Ghouls


Quelle est la différence entre Amar Ghoul, MSP et ministre des Travaux publics, et Hafnaoui Ghoul, journaliste et militant des droits de l?homme ? A part ce nom commun qui fait peur aux lapins et aux enfants, il n?y a en fait pas grand-chose qui relie les deux hommes. Ghoul, le premier, est au MSP, parti opportuniste de l?islamisme affairiste, et Ghoul, le deuxième, milite au MJS, un mouvement citoyen qui combat les inégalités. Ghoul, le premier, est soupçonné de mollesse envers les brebis galeuses de son secteur, pendant que Ghoul, le deuxième, a été mis en prison pour avoir dénoncé les brebis galeuses de sa ville. Pourtant, dans l?Algérie des homonymes, le fait de s?appeler Bouteflika, Mediène ou Lamari devrait ouvrir les portes du ciel, sauf bien sûr si on est au GSPC et travaille comme parachutiste. Mais dans l?Algérie des coïncidences de lointains cousinages, il ne suffit pas d?avoir un nom propre, encore faut-il avoir un prénom comme Toufik, Smaïl ou Fawzi. Ce qui explique qu?il n?y a entre les deux Ghouls que des hasards de calendriers ; inaugurant des chantiers pharaoniques, Ghoul, le premier, a promis que, fin 2004, les problèmes de circulation à Alger seront réglés, ce qui tombe bien puisque fin 2004, Ghoul, le deuxième, devrait sortir de prison. Il n?y a donc pas de point commun ? Si, le premier inaugure une nouvelle trémie à Alger, l?autre est dans une trémie tout aussi obscure, mais sans ouverture. D?ailleurs Ghoul serait Ghoul ou le frère de Ghoul, il aurait construit pour lui une trémie de la prison de Djelfa jusqu?au Club des Pins, de l?enfer à la fraîcheur. Ce n?est pas le cas, Ghoul, le prisonnier, va rester en prison, pendant que Ghoul, le ministre, va continuer son parcours timide dans la coalition. Qui existera dans 15 ans ? Ghoul, le ministre, touchera une bonne retraite anonyme et Ghoul, le militant, sera un héros.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)