Algérie

MEDEA : LES AGRESSIONS, LES ACCIDENTS DE LA ROUTE ET LES FEUX DE FORETS

Aux accidents de la route qui n'en finissent pas de hanter nos routes et endeuiller nos familles viennent s'ajouter, comme pour amplifier le désastre, ces feux de forêts et de récoltes QUI CARACTERISENT, CHAQUE ANNEE, LA PERIODE ESTIVALE.
En effet, selon le bilan des activités des éléments de la Protection civile de la wilaya de Médéa et relatif au mois de juin écoulé et à la première semaine de ce mois de juillet, c'est un total de 218 accidents de la route qui ont été enregistrés dans la wilaya de Médéa. Ces accidents ont fait 271 blessés à des degrés divers et malheureusement 10 tués parmi lesquels un nourrisson et un enfant de 5 ans. La plupart de ces accidents de la route étaient dû, encore et toujours, à l'inobservation des règles de conduite dictées par le code de la route, dont plus particulièrement l'excès de vitesse, les dépassements dangereux, le refus de priorité, les man'uvres dangereuses… Avec la précision que parmi toutes les personnes blessées et évacuées vers les différentes structures sanitaires de la wilaya de Médéa voire ailleurs, certaines perdent la vie dès leur admission ou après un séjour dans ces lieux ; ce qui ne peut pas apparaître dans les bilans établis par la Protection civile de la wilaya de Médéa.
A tous ces accidents de la route viennent s'ajouter malheureusement, les feux de forêts et de récoltes qui causent un grand préjudice, naturel d'abord, à la couverture végétale et ensuite à travers les grosses pertes financières subies. Ainsi, il a été relevé un total de 435 foyers d'incendie de forêts et de champs céréaliers qui se sont soldés par la perte de près de 200 ha, entre pins d'Alep, broussailles, maquis, champs de céréales, arbres fruitiers dont des pommiers, des amandiers, des oliviers, des figuiers…comme du vignoble et des ruches d'abeilles.
Un bilan qui comprend également les évacuations sanitaires dont sont chargés les éléments de la Protection civile, à travers les secours apportés aux personnes malades à domicile comme celles blessées accidentellement sur les lieux de travail mais aussi aux… victimes des agressions à l'arme blanche qui sont enregistrées presque quotidiennement dans les lieux publics (marchés, gares routières, stations de bus, quartiers populaires…) des grandes agglomérations de la wilaya de Médéa comme Ksar El-Boukhari, Berrouaghia et Médéa.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)