Algérie

MCA-USMA reporté, ce n'est qu'une rumeur !

MCA-USMA reporté, ce n'est qu'une rumeur !
La finale, c'est aussi un match Verde Leone-Groupe Milano !
Une folle rumeur a fait le tour d'Alger et des rédactions sportives sur un éventuel report de la finale de la Coupe d'Algérie au 21 mai 2013. Une frénésie inhabituelle a suivi cette rumeur qui, paradoxalement, nous a été confirmée par certains responsables, eux-mêmes dépassés. Il a fallu appeler un haut responsable du football pour balayer d'un revers de la main ces folles rumeurs. Ce dernier nous a assuré que le match est maintenu à sa date initiale à savoir ce mercredi 1er Mai 2013. Il faut rappeler que la rumeur du report a fait suite à l'état de santé du président de la république qui a nécessité son transfert à l'étranger. La seule nouveauté ce mercredi au stade du 5-Juillet c'est donc l'absence du premier magistrat du pays qui sera remplacé par un haut responsable de l'Etat. Jusqu'à preuve du contraire donc, la finale MCA ' USMA est maintenu pour le 1er Mai au stade du 5-Juillet.
Des joueurs souhaitent la report de la finale
La finale de la Coupe d'Algérie représente l'événement de l'année pour les joueurs pour le Mouloudia, surtout qu'elle se jouera face à l'USMA. Ce qui donnera plus de saveur à la consécration. Cependant, certains joueurs emboîtent le pas à Ghrib et souhaitent que la finale de la Coupe d'Algérie soit reportée, du fait que Son Excellence le président de la République ne sera pas présent au stade pour les raisons que tout le monde connaît. Confiants de gagner une septième finale, les joueurs souhaitent voir le Président de la République leur remettre le trophée.
Hachoud : «On souhaite que la finale soit reportée pour recevoir le trophée des mains de Bouteflika»
«Personnellement, je souhaite que la finale soit reportée, car on veut recevoir le trophée des mains de Bouteflika. Personnellement, j'ai eu l'occasion de le saluer et ce fut un moment inoubliable de s'être fait prendre en photo avec lui. J'aimerais bien donc bien revivre ces moments», dira Hachoud.
-
Metref-Khoualed, un avant-goût de la finale
sur Al Djazaïria
La chaîne de télévision Al Djazaïria, qui nous a habitués à des plateaux très riches, n'a pas failli à la règle lors de son émission d'avant la finale de la Coupe d'Algérie. Deux joueurs des deux équipes et non des moindres, puisqu'il s'agit de Nacereddine Khoualed, côté usmiste, et Hocine Metref, côté mouloudéen, ont garni le plateau d'Al Djazaïria Foot , l'émission animée par l'ancien international Kamel Kaci-Saïd donnant ainsi un avan-goût de la finale de mercredi prochain.
La finale, c'est aussi un match Verde Leone-Groupe Milano !
Disputer une finale, c'est toujours un énorme plaisir chez les joueurs, dirigeants et entraîneurs, mais chez les supporters, c'est bien spécial. Que dire alors d'une finale entre les voisins mouloudéens et usmistes ' Pour les observateurs, c'est plus passionnant d'assister à une finale entre les deux clubs voisins car le spectacle est assuré, que ce soit dans les gradins ou sur le terrain. Mais ce qui emballe surtout, c'est l'avant-match. Dans les différents fiefs des deux clubs, on vit des moments pas comme les autres. On défile, on vend des drapeaux, des maillots, mais aussi des CD de chansons à la gloire des deux clubs. C'est le cas de cette finale entre les deux équipes. Les galeries du Mouloudia et de l'USMA préparent des chansons sur leur équipe préférée. Pour le Mouloudia, c'est groupe des ultras de Verde Leone qui a réalisé un CD sur l'équipe, en prévision de la finale. Côté USMA, c'est le groupe Milano qui en a fait de même.
«Hna Mouloudia islamiya chaâbiya !»
Côté mouloudéen, on est très fiers du passé du club, de son histoire. C'est ainsi que dans son CD paru dernièrement, le groupe des ultras mouloudéens a insisté : «Hna Mouloudia islamiya chaâbiya», avant de rappeler à leurs rivaux que le doyen renferme des supporters à travers tout le pays : «Machi houma, machi zoudja, machi zoudj, machi wilaya, rana hakmin région fi chamal ifriqya.»
«4 coupes, à nous la cinquième !»
L'histoire et surtout les quatre finales remportées par le Mouloudia aux dépens de l'USMA ont été aussi évoquées. Les Mouloudéens n'ont pas manqué l'occasion de narguer leurs voisins usmistes et les provoquer en insistant que les Rouge et Noir sont les principales victimes du Mouloudia en coupe, après avoir remporté quatre trophées : «On a gagné 4, à nous la cinquième !»
«Lorsque nous avons gagné la Coupe d'Afrique, où étaient les Usmistes '»
Les Mouloudéens parlent toujours du sacre de la Coupe d'Afrique de 1976. Là, on s'interrogeait où étaient les Usmistes lorsque les Vert et Rouge ont remporté ce sacre : «Où étaient les Usmistes lorsque nous avons gagné la Coupe d'Afrique '»
Les Usmistes répliquent :
«Ki dja dak lakhbar signa hadj Lakhdar»
De leur côté, les Usmistes ont riposté à travers un CD qui a été mis en vente depuis hier. Dans ce CD, les Rouge et Noir ont trouvé le moyen de taquiner leurs voisins mouloudéens, après la signature de Hadj Bouguèche et Hadj Aïssa à travers la chanson suivante : «Ki dja dak lakhbar signa hadj Lakhdar», faisant allusion au célèbre feuilleton de Hadj Lakhdar.
«La Haddad, la Allik, ana Usmiste !»
Le conflit Haddad-Allik a été aussi évoqué par le groupe Milano, histoire de montrer la voie aux Usmistes pour être unis et ne pas s'impliquer dans ce conflit à travers une chanson : «La Haddad, la Allik, hna les Rouge et Noir nhabou l'USMA !»
«Aw ydor, aw ydor we chebka ya Ziaya !»
Ce CD a été en réalité réalisé à l'occasion des deux finales, celles de la Coupe d'Algérie et arabe. Les Usmistes sont décidés à remporter les deux finales, mais la plus importante pour eux reste celle de mercredi face au rival et ennemi juré, le Mouloudia. Abdelmalek Ziaya, qui a rejoint le club en janvier dernier, a eu l'honneur de voir son nom cité dans cette chanson : «Aw ydor, aw ydor, we chebka ya Ziaya è !»
-
La superstition caractérise les finales
entre le MCA et l'USMA
La malédiction du chat tué, cauchemar des Usmistes
La superstition a envahi le sport, en général, et le football, en particulier, que ce soit en Algérie ou partout dans le monde. Les finales de Coupe d'Algérie entre le MC Alger et l'USM Alger ne sont pas dépourvues de «croyances» superstitieuses qui agrémentent les discussions entre les supporters et dont certaines sont même considérées comme des «explications» à un résultat donné. Le cas le plus connu est l'incident dit du chat. En effet, il se dit qu'en se dirigeant vers le stade pour disputer sa première finale de Coupe d'Algérie en 1969, le bus transportant l'USMA avait écrasé un chat, ce qui expliquerait que le club de Soustara ait été frappé de malédiction en échouant lors des 7 premières finales qu'il a disputées puisqu'on dit qu'un chat possède 7 âmes. Après avoir «expié» sa faute, selon les superstitieux, l'USMA a enchaîné une série de 7 finales victorieuses.
L'invincibilité du Mouloudia dans les finales, une «légende»
Autre sujet de superstition : la réussite insolente du Mouloudia dans les finales. Ce club n'a perdu aucune de ses finales, a fortiori celles disputées face à l'USMA, ce qui assoit une certaine «légende» concernant la suprématie systématique du MCA dans ses finales. Quelques supporters usmistes superstitieux se sont déjà résignés, en voyant le MCA qualifié pour la finale, à une nouvelle défaite devant le grand rival et s'y préparent même psychologiquement. Les Mouloudéens, de leur côté, sont catégoriques : l'USMA leur réussit et «il est écrit», selon eux, que la victoire ne peut leur échapper.
L'USMA a toujours gagné en éliminant le MCO, toute équipe ayant sorti l'ESS échoue en finale
A ce jeu, il faut aussi tenir compte d'un autre facteur de superstition en faveur de l'USMA : à chaque fois que les Rouge et Noir ont éliminé le MC Oran en demi-finale dans cette compétition, ils ont remporté la finale. A contrario, toute équipe qui élimine l'ES Sétif en demi-finale échoue en finale. Pour les gars de Soustara, c'est également «écrit». En tout cas, ils donneraient cher pour effacer le signe indien, y compris leur... vie. C'est le cas de ce supporter de l'USMA qui s'était approché de Rebbouh Haddad samedi après le match face à la JS Saoura et lui a dit : «S'il vous plaît, changez l'Histoire et battez le Mouloudia, même si je dois mourir juste après !» Ah, la superstition !
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)