Algérie

Maroc - Le royaume maritime célébré à la 20-ème édition des "Tonnerres de Brest"

Le Maroc atlantique et méditerranéen "dans tous ses états" est célébré à Brest à l'occasion de la grande fête maritime qui anime jusqu'au 19 juillet le port breton du nord-ouest de la France, où le Royaume est à l'honneur, a affirmé Mme Leila Maziane, coordonnatrice de la participation marocaine à cet évènement.
Le Royaume est présent à cette 20-ème édition des "Tonnerres de Brest" en tant que "grande nation maritime", eu égard à "son histoire trois fois millénaire qui commence à partir de l'époque phénicienne et qui continue aujourd'hui encore en passant par des épisodes forts comme l'époque médiévale", a confié à la MAP cette spécialiste de l'histoi! re maritime marocaine, en marge de l'inauguration samedi d'une journée spéciale Maroc, annoncée comme un moment fort des festivités.
Le lancement de la journée, qui coïncide avec la fête nationale française du 14 juillet, s'est déroulé en présence du maire de Brest, François Cuillandre, et des représentants de la préfecture maritime que l'historienne a reçus pour une visite guidée au village du Maroc, avec les membres de la délégation officielle marocaine, composée notamment de l'inspecteur général de la marine royale, Mohamed Laghmari, et du consul général du Maroc à Rennes, Lahcen Sekkouri.
La Marine royale qui a été associée à la cérémonie militaire du 14 juillet à Brest à l'instar des quatre autres pays invités d'honneur de ! cette édition (Norvège, de la Russie, de l'Indonésie et du Mexique), sera présente tout au long de la semaine au port breton, avec son fleuron, le patrouilleur Bir Anzarane que la délégation a pu visiter, avant d'assister à la mise à l'eau de deux bateaux emblématiques des rivages marocains, reconstruits pour la circonstance: l'Agharrabou de Safi et l'Afalagou d'Al Hoceima.
Lors de cette cérémonie inaugurale, officiels et grand public ont également été conviés à découvrir les différentes facettes des traditions maritimes riches et souvent méconnues, particulièrement dans les régions de Safi et d'Al Hoceima, ports atlantique et méditerranéen, ou encore Dakhla pour le Maroc saharien.
Une forte délégation marocaine, représentant les trois régions, a fait le dépla! cement "justement pour faire connaître la richesse de ce patrimoi! ne maritime ancestral et l'évolution du savoir-faire à travers l'histoire" que le visiteur pourra revisiter à travers l'exposition "Le Maroc et la mer, une longue histoire", a souligné Mme Maziane.
Cette exposition, qui va de l'antiquité jusqu'à aujourd'hui, permet de raconter les liens séculaires des Marocains avec la mer qui ont pris différentes formes à travers l'histoire, "allant des activités pacifiques comme la pêche, le commerce maritime et la navigation marchande, aux grandes batailles navales et les différentes guerres", a-t-elle indiqué, rappelant le passage en 1698-1699 du célèbre corsaire marocain Ben Aïcha par le port de Brest, dépêché alors ambassadeur du Sultan Moulay Ismail auprès de la Cour de Versailles.
Les passionnés de la mer pourront également admirer la grande odyssée de R&ac! irc; II, réplique en papyrus d'un bateau antique qui traversa l'Atlantique en 1970 sous le commandement du Norvégien Thor Heyerdahl.
Le savant norvégien voulait démontrer que les océans n'ont jamais été une barrière entre les peuples et que la civilisation humaine résulte de ce brassage entre des cultures différentes.
Les organisateurs promettent de nombreux échanges entre les villages du Maroc et de la Norvège, "deux pays intimement liés par cette grande expédition que l'on peut revivre pendant les fêtes maritimes de Brest".
Le nouveau visage du Maroc à travers la politique des nouveaux ports (Tanger Med, Nador) n'a pas été omis puisqu'un espace a été réservé au quatre marinas du Royaume pour retracer "cette ouverture sans précédent sur la Méditerranée et sur l'Atlantique qui est en train de s'opérer sous l'égide de SM! le Roi Mohammed VI".
Outre son "pavillon-expo" qui proposera au public de plonger dans l'histoire séculaire du Maroc maritime, le village terrestre "typiquement marocain" met à l'honneur les traditions culinaires du Royaume, "pour le plus grand bonheur des gourmets et des gourmands" qui pourront notamment déguster le fameux "couscous poisson", la grande spécialité safiote, ou encore le "Tajine aux poissons", spécialité rifaine, sur fond des chants de marins marocains.
Un énorme feu d'artifice est prévu dans la soirée pour conclure la journée du Maroc, dans une ambiance festive alors que le président français François Hollande est attendu en fin d'après-midi dans le port, dans le cadre de la célébration de la fête nationale française du 14 juillet.
Un million de visiteurs sont attendus à ce grand rendez-v! ous des marins et de la mer qui prendra fin le 19 juillet avec une grande parade entre Brest et Douarnenez.
Au total,1.000 bateaux battant pavillon du monde entier ont d'ores et déjà investi le port breton pour toute une semaine de festivités, avec une programmation riche en moments forts: parades nocturnes, vire-vire et régates dans la rade, bateaux visitables à quai, feux d'artifice, en plus de différentes activités artistiques tournées autour du monde marin, dont une exposition sur "les Phares Marocains".
MAP
Tweet
Partager
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)