Algérie

Maquillage


Son premier défrisage, elle l?a appliqué très jeune quand elle a découvert la rubrique « Soins » dans un magazine oriental. Elle a décidé de masquer ses «frisés» avant de prendre le chemin du studio... du photographe. Ses mèches rotbine faisaient bien sur la photo envoyée. Depuis, les babylis, bigoudis, séchoirs, huiles, baumes, sérums et tous les produits capillaires n?ont plus de secrets pour elle. Mais à force de Wella, ses cheveux défrisés frisent le walou. Heureusement les postiches sont là. Et puis les tresses africaines, ça fait tendance. Retour donc aux origines.Pendant toutes les années qu?elle était occupée à se torturer les tifs, ya latif, elle n?a pas vu le temps passer. C?est son ami d?enfance, le miroir qui, fidèle, lui renvoie sans mentir l?image de ses premières rides. Depuis les confidences de la mraya, elle n?est plus ghaya. Bonjour les crèmes de jour, tous les jours. Crème de nuit avec tout ce qui s?ensuit. Argile pour visage fragile. Masque qui ferait trembler Zorro... « Zorroni kouli simana marra», semblait lui dire l?esthéticienne... la sienne et celle de toute la high society...Premières caries. Premiers plombages. Premières extractions. Attention au « chourire ». Première prothèse. Ch?est pas le moment de lâcher. Mordre la vie à pleines dents, c?est raté ! Mordre la vie à « plein dentier » voilà che qui lui restait. Du coup l?esthéticienne devient echthétichienne. Ce n?est plus des choins qu?il fallait mais un ravalement de façade. C?est qu?il y avait du boulot sur le chantier. L?argent de quelques bijoux bradés ajouté à ses économies la conduisent vers un pays voisin pour un lifting, marché de gré à gré... Le défrichage après le défrisage...Sa jeunesse retrouvée, elle décide de se payer un regard clair. Avec son teint bronzé, des yeux pistache feraient merveille...- Bonjour monsieur, je voudrais des lentilles vertes...C?est ainsi qu?elle se présente chez le photographe. C?est cette photo que notre fermlia a fourni pour les affiches du vote sous laquelle on lira « flana cadre de la Santé, autodidacte ». Elle veut mentir à qui ? Ils veulent mentir à qui tous ces têtes de... listes ?
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)