Algérie

MAGRA (M?SILA)

Les citoyens cadenassent la mairie Réagissant à la décision du wali de M?sila qui a validé la procédure de retrait de confiance du président de l?APC de Magra, des dizaines de citoyens ayant envahi les abords de l?APC ont, dimanche dernier, décidé de la fermeture du siège de l?APC en cadenassant les portes d?accès. A notre arrivée sur les lieux, la colère était à son comble, et des citoyens s?interrogeaient sur le silence du wali au moment où les affaires de la commune tournaient au ralenti, et ce, depuis plus de deux ans. Pourquoi ajoutent-ils, le wali n?a pas réagi quand les contestataires (7 sur 11) ont boycotté les réunions de l?APC en bloquant les initiatives relevant de l?intérêt du citoyen ? Les mêmes citoyens réitèrent le caractère suspect de la prise de position du wali de M?sila en faveur du PV du 18/5/2004 relatif à la procédure de retrait de confiance par le fait même que cette approbation est intervenue le jour même du départ du wali en congé annuel, le 10 juillet. Rencontré sur les lieux, le président de l?APC rejette cette procédure de retrait de confiance, qui s?apparente, dit-il à une machination savamment élaborée. Sur le fait même que, lors de la réunion du 18/5/2004, les points inscrits à l?ordre du jour concernaient la mise en place d?organes pour le fonctionnement de l?exécutif de l?APC, la commission du logement et l?aide au club de football. « Il n?était nullement question du retrait de confiance. » Le plus inquiétant, dira le président de l?APC, le wali a pris en considération le PV du 18/5/2004 dans lequel, les motivations de ce retrait de confiance n?ont pas été mentionnées. Le plus grave, a-t-il soutenu, il a fait fi de la circulaire n°740/99 du 23/10/1990, relative aux modalités du fonctionnement des APC, notamment l?application de l?article 55 du code de la commune en matière de retrait de confiance. M. Ferhat, chauffeur de taxi, dira en guise de conclusion que l?APC restera fermée jusqu?à ce que le wali vienne expliquer aux citoyens sa décision intempestive, qui obéit plutôt aux intérêts occultes de certains riches qu?à ceux des citoyens.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)