Algérie

Maâtkas : Les transporteurs en grève


Un mouvement de grève a été déclenché dimanche dernier par la centaine de transporteurs privés de la circonscription de Maâtkas pour dénoncer la concurrence déloyale qu?ils subissent de la part de leurs « collègues » clandestins. Ce débrayage d?une durée de 3 jours, initié par l?association des transporteurs de région, a sérieusement perturbé la libre circulation dans la localité surtout qu?aucun autre moyen de transport public n?étant disponible pour assurer la liaison avec le chef-lieu de wilaya. Une réunion a été tenue au niveau du siège de daïra entre les autorités locales, des éléments de la sûreté de daïra et des représentants des transporteurs pour débattre de cette situation et par-là même tenter de trouver des solutions à ce problème qui dure maintenant depuis des semaines. Il n?est pas donc à écarter que les protestataires reviennent à de meilleurs sentiments, surtout que c?est beaucoup plus les citoyens qui se voient pénalisés par cette grève. Par ailleurs, d?autres transporteurs assurant une autre liaison, à savoir Maâtkas-Draâ Ben Khedda, via le village Zerrouda ont également débrayé suite à l?agression dont a été victime un de leur camarade par leurs collègues de Zerrouda. Ces derniers reprochent aux transporteurs de Maâtkas de prendre « illégalement » les voyageurs de la commune de Tirmitine en cours de route. Chose que les Maâtkis estiment légitime dès lors qu?ils disposeraient de tous les papiers réglementaires délivrés par les autorités compétentes pour assurer le transport public sur l?ensemble de l?itinéraire en question. En somme, c?est tout le secteur du transport dans cette circonscription banlieusarde de Tizi Ouzou qui est perturbé ces jours-ci.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)