Algérie

Lumière sur lumière

Lumière sur lumière À La Mecque, le Coran s’adressait de manière générale aux polythéistes de Quraysh qui ignoraient tout de l’islam. À Médine, il s’est intéressé également aux Juifs pour qui les notions d’unicité de Dieu, de mission prophétique, de jugement dernier, d’au-delà et d’anges étaient familières. Ceux-ci déclaraient croire au Livre révélé par Allâh à leur Prophète Moïse — que la paix d’Allâh soit sur lui. Sur le principe, leur voie était identique à l’islam (i.e. la soumission à Dieu), enseigné par le Prophète Muhammad — paix et bénédictions sur lui. Pourtant, au fil de siècles de dégénérescence, ils s’étaient écartés de cette voie initiale, adoptant des croyances, des rites et des coutumes non-islamiques (i.e. non-orthodoxes) dépourvus de toute référence et de tout appui dans la Torah. En oûtre, ils ont falsifié la Torah en y insérant leurs propres explications et interprétations. En déformant cette partie de la Parole de Dieu qui était demeurée intacte dans les Écritures, ils l’ont privé du véritable esprit de la vraie religion, se raccrochant ainsi à un cadre de rituels sans vie. Par conséquent, leurs croyances, leur morale ainsi que leur conduite ont profondément dégénéré. Non seulement, ils étaient satisfaits de leur condition, mais ils s’y accrochaient passionnément. En sus, ils n’étaient aucunement disposés à accepter la moindre réforme. Ils sont ainsi devenus d’âpres ennemis pour ceux qui étaient venus leur montrer le Droit Chemin en mettant tout en œuvre pour faire échouer leurs efforts. Bien qu’ils aient été initialement des musulmans (comprendre : soumis à Dieu), ils se sont écartés de l’islam véritable (soumission à Dieu). En effet, ils ont altéré son sens et sont devenus victimes d’ergotages et de sectarisme. Ils avaient oublié et abandonné Dieu et ont commencé à servir Mammon (le Veau d’or) au point même de renoncer à leur première appellation de «musulmans» (i.e. soumis à Dieu) d’adopter le nom de «juifs» et de faire de la religion un monopole des enfants d’Israël. Telle était la situation religieuse quand le Saint Prophète — paix et bénédictions sur lui — est venu à Médine et a invité les Juifs à la religion véridique.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)