Algérie

LNF – Affaire Aïssaoui

La requête du MC Oran rejetée Jeudi matin, les habitués du site Internet de la LNF ont pu lire un communiqué relatif à ce qui est devenu l’affaire Aïssaoui, et sur laquelle le MC Oran fondait beaucoup d’espoirs quant à son maintien en Nationale 1. Si le fond de l’affaire paraît clair au vu de ses attendus et de ses aboutissants, il est, néanmoins, à se demander pourquoi la décision n’a été rendue publique que le 26 juin alors que le bureau de la Ligue nationale, présidé ce jour là par son président M. Ali Malek, avait tranché le 14 du même mois. Ce retard dans la divulgation d’un… secret de polichinelle n’a finalement fait que conforter on ne peut mieux les suspicions, tout comme il a permis à ceux que l’on peut désormais désigner comme les fossoyeurs du Mouloudia, de leurrer, à longueur de colonnes de journaux, les milliers de supporteurs que ce club compte Cependant, le MC Oran (et avec lui le WA Tlemcen et… l’ASM Oran) garde encore l’espoir dans le recours introduit auprès du président de la FAF ou dans un (improbable ?) changement du système de compétition. En attendant, et afin qu’ils se fassent leur propre opinion, nos lecteurs trouveront ci-dessous l’intégralité du communiqué de la LNF sur l’affaire «Aïssaoui», et les contenus des articles 161 et 191. N. Benfreha La réclamation du MC Oran irrecevable   Le bureau exécutif de la Ligue a jugé la saisine du MC Oran en tant que tiers, au sujet de la suspension du joueur Aïssaoui, irrecevable dans sa forme. La décision a été publiée dans le communiqué du bureau de ligue qui s’est réuni le 14 juin dernier. Lettre du MC Oran, nous saisissant en tant que tiers pour «nous informer que le CR Belouizdad a fait participer un joueur sous le coup d’une suspension». Après vérification, il ressort qu’effectivement le joueur Aïssaoui Abbès licence n° 10138 avait écopé d’avertissements». 1. Le 18/10/07 rencontre USMAn/ASO 2. Le 13/03/08 rencontre CRB/ESS 3. Le 17/04/08 rencontre ASK/CRB En application des dispositions des RG de la FAF, le joueur en cause se devait ne pas être aligné lors de la rencontre suivante ; celle du 17/04/08 soit le 21/04/08 contre le CABBA. Passant outre la réglementation, le joueur a participé aux rencontres : 1. CABBA – CRB du 21/04/08 2. CRB – USM Alger du 05/05/08 3. JSK – CRB du 12/05/08 Il s’est abstenu de participer à la rencontre de la 30ème journée CRB/USMAn du 26/05/08. - Considérant les dispositions des RG de la FAF en la matière notamment les articles 161 et 191. - Considérant qu’aucun club contre lequel le joueur en cause a été aligné, n’a déposé des réserves, ni dans les délais règlementaires (articles 161 des RG) ni en dehors des délais. - Considérant que cette infraction n’a pas été découverte par la LNF dans les délais requis. - Considérant que le club MCO ayant connaissance de cette infraction commise par le CR Belouizdad n’a pas cru utile de la signaler à la LNF dans les délais réglementaires prévus à l’article 161 des RG de la FAF. - Considérant le contenu de l’article 145 du barème disciplinaire qui dispose comme suit : «La suspension automatique ne nécessite pas de notification son application est automatique» - Considérant le contenu de l’article 128 des RG de la FAF qui dispose comme suit : «Les ligues sont tenues de procéder à l’homologation des résultats techniques de chaque match officiel au plus tard dans les 3 jours qui suivent la date de la rencontre sauf en cas de litige». Dans ce cas l’homologation est prononcée immédiatement après épuisement du recours s’il y a lieu. - Attendu que la que la lettre du MCO demandant défalcation de trois points au CRB est déposé au Secrétariat Général de la LNF le 28 mai 2008. - Attendu que l’homologation des résultats des rencontres auxquelles a participé frauduleusement le joueur Aïssaoui Abbès a été effectué par la commission des compétitions lors de la séance du 17 mai 2008. Par ces motifs, le bureau exécutif de la Ligue juge la saisine (réclamation) du MC Oran, en tant que tiers, est irrecevable dans sa forme, parvenue en dehors des délais réglementaires lui permettant de se prononcer dans le strict respect des RG de la FAF. Article 161 : a)- Une réclamation sous forme d’évocation est permise pour contester la participation d’un joueur dans les deux seuls cas suivants : - fraude sur l’identité et l’état civil d’un joueur. - inscription d’un joueur sous le coup d’une suspension. b)- Les réserves du club plaignant doivent être suffisamment motivées. c)- Pour être recevable ces réserves doivent être déposées ou transmises par fax au secrétariat de la ligue concernée contre accusé de réception dans les deux (02) jours ouvrables qui suivent la date de la rencontre. Elles doivent être accompagnées, au titre du paiement des droits, d’un chèque de banque ou de la copie du bordereau de versement bancaire dans le compte de la ligue concernée d’un montant de : - Vingt mille dinars (20.000 DA) par joueur mis en cause pour les clubs des Divisions Nationales Une et Deux. - Quinze mille dinars (15.000 DA) par joueur mis en cause pour les clubs Inter-régions. - Dix mille dinars (10.000 DA) par joueur mis en cause pour les clubs des Divisions Régionales. - Cinq mille dinars (5.000 DA) par joueur mis en cause pour les clubs des Divisions de Wilayas et les catégories jeunes et féminines. Article 191 : Toute infraction ou faute découverte par la fédération ou une ligue même en l’absence de réclamation ou réserve, est sanctionnée conformément aux dispositions prévues par le code disciplinaire.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)