Algérie

Libye

Libye
Le nombre de terroristes affiliés à Daech en Libye a doublé en une année pour atteindre prés de 6.000 éléments, a déclaré jeudi le commandant de l'Africom, le général David M. Rodriguez en soulignant que ce groupe terroriste représentait "la plus grande menace pour les pays de l'Afrique du Nord"."En Afrique du Nord, la grande menace tourne autour de la Libye (à) et de Daech dans la région", a déclaré le chef du commandement américain pour l'Afrique au cours d'une conférence de presse.Citant une évaluation faite par la communauté de renseignement américain, le général Rodriguez a avancé que le nombre de terroristes de l'organisation autoproclamée "Etat islamique" en Libye a doublé pour atteindre près de 6.000 éléments durant les 12 derniers mois.Le groupe Daech en Libye est la plus grande branche de l'organisation terroriste autoproclamée "Etat Islamique" après celles de l'Irak et de la Syrie, selon des chiffres avancés dernièrement à Washington.Le commandant de l'Africom a relevé que les milices libyennes ont réussi en partie à arrêter l'expansion de Daech à Benghazi et étaient en train de lutter contre ce groupe terroriste à Sabratha.Le général Rodriguez a ajouté que la décision de fournir une assistance militaire supplémentaire à la Libye attendait la prise de fonction du gouvernement libyen.Le pentagone a mené ces derniers mois deux raids aériens contre des cibles de l'EI en Libye, dont l'un opéré en février dernier contre un centre d'entraînement à Sabratha, près de Tripoli.Mais, le chef de l'Africom a précisé que ces raids aériens resteront limités aux opérations visant des terroristes qui constituent une menace imminente aux intérêts américains sans écarter, toutefois, une intensification des frappes aériennes avec la prise de fonction du gouvernement libyen.Les Etats-Unis, la France et d'autres pays européens ont envoyé des forces d'opérations spéciales en Libye pour appuyer les milices libyennes dans leur combat contre Daech, selon des médias occidentaux.M. Rodriguez a estimé qu'il était difficile pour Daech de gagner des territoires telle qu'elle a fait en Irak et en Syrie en raison de la résistance des milices libyennes.Par ailleurs, le commandant de l'Africom a fait savoir que les discussions entre Obama et le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, tenues cette semaine à Washington, ont porté sur une éventuelle contribution de l'alliance atlantique dans la lutte contre Daech en Libye.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)