Algérie

Les nouvelles d?Oum El Bouaghi


 Du gaz pour 1000 foyers à El Amiria La petite commune d?El Amiria, dans la daïra de Sigus, est située à 49 km du chef-lieu de wilaya et compte environ 11 000 habitants, dont 5 000 en zones éparses. A la faveur du programme complémentaire de 2004, El Amiria a bénéficié du projet relatif à la connexion au réseau du gaz naturel. Une enveloppe budgétaire de 10, 8 milliards de centimes a été allouée pour la réalisation dudit projet. S?étendant sur 20 km linéaires, le réseau dessert 1 000 ménages. L?inauguration, qui s?est faite la semaine dernière, a été accueillie avec beaucoup de joie par la population d?El Amiria, tout comme l?ont été celles des localités de Bir Ouenès et Bir Rogaâ au cours de la saison d?été. Avec ces réalisations, le nombre de localités raccordées au gaz naturel dépasse la douzaine, ceci en attendant la connexion à cette source d?énergie de la ville de Dhalaâ.  Absence de panneaux de signalisation Il y a bien longtemps qu?on n?a pas vu l?installation de nouveaux panneaux de signalisation au niveau des grandes et moyennes artères de la ville de Meskiana. Ce que les citoyens déplorent par-dessus tout, c?est l?absence des panneaux de stop, de passage pour piétons ou de proximité d?une école, d?autant que les chauffards roulent souvent à tombeau ouvert sans se soucier des risques qu?ils font encourir aux enfants. Les parents s?inquiètent, surtout qu?après le goudronnage des grands boulevards, la municipalité n?a pas programmé l?installation de ralentisseurs en vue de tempérer l?ardeur des fous du volant. Au cours de ces derniers mois, plusieurs accidents se sont produits en milieu urbain, Dieu merci, ils n?ont fait que des blessés légers. Alors, à quand l?installation de panneaux et panonceaux pour une meilleure sensibilisation des automobilistes et des piétons ?
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
POURQUOI NE PAS ALLER VOIR LA JUSTICE,ouella le ministre? Lui, le ministre ,il ne vous loupe pas.Il n'a qu 'a se manifester parceque ces gens là n'ont pas peur du ministre,de ses lois et encore moins de la justice.Votre syndicat de pharmaciens il fait quoi en fait? YAKHI CIRQUE YAKHI !
EL BOMBARDI - zindianni - taxa
06/12/2007 - 661

Commentaires

Quelle chance pour EL AMIRIA?ses habitants ont gagné du gaz et ont perdue leur unique PHARMACIE. Dans le cadre de la circulaire du ministère de la santé autorisant l'installation à titre exceptionnel de PHARMACIES dans les zones enclavées et désheritées,La PHARMACIE d'EL AMIRIA a été transférée vers la ville de SIGUS?Mais tenez-vous bien pas dans une zone enclavée mais bien au centre-ville au grand dam de la circulaire,de la loi et du numérus clausus qui depuis longtemps fait que la ville de SIGUS est en pléthore de PHARMACIES. Deux problèmes se posent: _1°)EL AMIRIA se trouve sans PHARMACIE ,imaginez 10 000 habitants en galère pour un anti-pytétique. _2°)L'installation anarchique d'une officine au vu et au su de tout le monde,faisant fi du bon sens,et des lois de la REPUBLQUE. MR le WALI et son DSP sont intérpellés, sans oublier toutes les instances ordinales des PHARMACIENS qui doivent s'ériger en mur afin d'éviter ces dérapages car d'autres dérapages sont à prévoir et auquel cas le problème de sigus FERA A JUSTE TITRE JURISPRUDENCE. Qui est intervenu pour créer cette anarchie? Y'a-t-il eu trafic d'influance?
oubendou aicha - actrice - ain diss
05/12/2007 - 658

Commentaires