Algérie

Les lauréats récompensés


Six mois après son lancement officiel (inaugurée le 26 mars de l’année en cours), la radio régionale de Aïn-Témouchent qui a renforcé l’information de proximité, vient de marquer de son empreinte la vie culturelle dans la wilaya de Aïn-Témouchent et ce, durant tout ce mois sacré de Ramadhan pour avoir été un véritable outil de redynamisation de ce secteur considéré, dans un passé récent, comme le parent pauvre dans la vie active de la wilaya.
En effet, en collaboration avec la direction des affaires religieuses et de l’APC de Aïn-Témouchent, la radio a organisé durant tout ce mois sacré un grand concours à travers une émission intéractive présentée par la jeune animatrice Kawthar et destinée aux auditeurs de la région.
Une telle émission a été une réussite totale en raison de la large audience, mais aussi d’une plus forte participation des auditeurs de plusieurs wilayas qui se sont succédé pour donner la bonne réponse sur des questions liées au volet religieux et de culture générale. La cérémonie de remise des prix aux lauréats chanceux s’est déroulée au sein de la radio en présence de plusieurs personnalités et autres responsables concernés qui n’ont pas manqué de louer les efforts consentis par M. Amine Bedjaoui, directeur de la radio qui a su donner une nouvelle impulsion au secteur si l’on se réfère à l’engouement qu’a suscité cette émission, notamment chez les jeunes lycéens et universitaires pour la plupart, dans le but de parfaire leurs connaissances sur les deux thèmes.
Il est utile de rappeler que la radio qui émet de 6h45 à 14 h, a diffusé en direct et ce, à titre exceptionnel, la prière des Tarawih durant tout ce mois sacré et fera de même pour la prière de l’Aïd el fitr.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)