Algérie

Les cinq plus grands...

Les cinq plus grands...
Argentine - Allemagne en finale du Mondial brésilien, dimanche (21h00). L'occasion de revenir sur une rivalité qui a marquée l'histoire de la Coupe du monde.Argentine - Allemagne en finale du Mondial brésilien, dimanche (21h00). L'occasion de revenir sur une rivalité qui a marquée l'histoire de la Coupe du monde.1986, le sacre de MaradonaAu mieux de sa forme, Diego Maradona survole le Mondial mexicain et guide l'Albiceleste, où elle affronte l'Allemagne de Karl-Heinz Rummenigge qui s'était inclinée quatre ans plus tôt au même stade, face à l'Italie. El Pibe de Oro ne marque pas, mais son apport dans le jeu est décisif, au point de servir Burruchaga pour le but du titre (3-2). Les Allemands, qui étaient revenus à 2-2, doivent s'incliner face à des Argentins qui remportent leur deuxième Coupe du monde, après celle de 1978.1990, les pleurs de MaradonaEn finale du Mondial italien, Allemands et Argentins s'affrontent pour la revanche de 1986. L'Argentine vient de sortir l'Italie, pays hôte, au tour précédent et se présente en favorite face aux Allemands. Ce sont pourtant eux qui vont être les seuls à marquer, par l'intermédiaire de Brehme sur pénalty (1-0). L'Allemagne bientôt réunifiée fête le troisième titre de son histoire, tandis que les coéquipiers de Maradona, en sanglots après le match, disputent la dernière finale de l'Albiceleste avant 2014.1958, le début de la rivalitéLa première confrontation des deux équipes en Coupe du monde est remportée par la RFA (3-1), qui sera éliminée en demi-finale par la Suède, pays organisateur. L'Argentine ne sort pas des phases de poules et quitte son premier Mondial depuis 1934 avec énormément de regrets, qu'elle effacera vingt ans plus tard avec sa première étoile.2006, l'Allemagne s'impose chez ellePour son premier Mondial, Lionel Messi, 21 ans, est assis sur le banc lorsque Roberto Ayala ouvre le score de la tête (1-0). L'Argentine pense avoir fait le plus dur mais Miroslav Klose égalise à dix minutes du terme (1-1) puis l'Allemagne, pays hôte, s'impose aux tirs au but avec deux arrêts de Jens Lehmann sur les frappes d'Ayala et Cambiasso. Elle tombera demi-finale contre l'Italie, future championne du monde.2010, le dernier épisode remporté par l'AllemagneUne véritable humiliation pour l'Argentine (0-4). L'Allemagne débarque en quarts de finale en pleine confiance et écrase l'Argentine de Messi, fantomatique, au terme d'un match sans grand suspense. Pour la petite histoire, c'est Thomas Müller, que Diego Maradona prenait pour un ramasseur de balles trois mois plus tôt, qui ouvre le score à la 3e minute. Quatre ans plus tard, l'attaquant de la Mannschaft espère se rappeler au bon souvenir de l'ancien sélectionneur d'une Albiceleste avide de revanche.1986, le sacre de MaradonaAu mieux de sa forme, Diego Maradona survole le Mondial mexicain et guide l'Albiceleste, où elle affronte l'Allemagne de Karl-Heinz Rummenigge qui s'était inclinée quatre ans plus tôt au même stade, face à l'Italie. El Pibe de Oro ne marque pas, mais son apport dans le jeu est décisif, au point de servir Burruchaga pour le but du titre (3-2). Les Allemands, qui étaient revenus à 2-2, doivent s'incliner face à des Argentins qui remportent leur deuxième Coupe du monde, après celle de 1978.1990, les pleurs de MaradonaEn finale du Mondial italien, Allemands et Argentins s'affrontent pour la revanche de 1986. L'Argentine vient de sortir l'Italie, pays hôte, au tour précédent et se présente en favorite face aux Allemands. Ce sont pourtant eux qui vont être les seuls à marquer, par l'intermédiaire de Brehme sur pénalty (1-0). L'Allemagne bientôt réunifiée fête le troisième titre de son histoire, tandis que les coéquipiers de Maradona, en sanglots après le match, disputent la dernière finale de l'Albiceleste avant 2014.1958, le début de la rivalitéLa première confrontation des deux équipes en Coupe du monde est remportée par la RFA (3-1), qui sera éliminée en demi-finale par la Suède, pays organisateur. L'Argentine ne sort pas des phases de poules et quitte son premier Mondial depuis 1934 avec énormément de regrets, qu'elle effacera vingt ans plus tard avec sa première étoile.2006, l'Allemagne s'impose chez ellePour son premier Mondial, Lionel Messi, 21 ans, est assis sur le banc lorsque Roberto Ayala ouvre le score de la tête (1-0). L'Argentine pense avoir fait le plus dur mais Miroslav Klose égalise à dix minutes du terme (1-1) puis l'Allemagne, pays hôte, s'impose aux tirs au but avec deux arrêts de Jens Lehmann sur les frappes d'Ayala et Cambiasso. Elle tombera demi-finale contre l'Italie, future championne du monde.2010, le dernier épisode remporté par l'AllemagneUne véritable humiliation pour l'Argentine (0-4). L'Allemagne débarque en quarts de finale en pleine confiance et écrase l'Argentine de Messi, fantomatique, au terme d'un match sans grand suspense. Pour la petite histoire, c'est Thomas Müller, que Diego Maradona prenait pour un ramasseur de balles trois mois plus tôt, qui ouvre le score à la 3e minute. Quatre ans plus tard, l'attaquant de la Mannschaft espère se rappeler au bon souvenir de l'ancien sélectionneur d'une Albiceleste avide de revanche.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)