Algérie

Les cannes laissent la place aux orthèses électroniques

Le projet d?une création d?une clinique en Algérie pour la prise en charge des maladies ophtalmiques en matière de compensation des déficits visuels par la société française Visiotact est en gestation. Des discussions devaient être entamées avec les représentants du ministère de la santé, de la population et de la réforme hospitalière. Le président-directeur général de cette société, Réda Hadj Slimane, de nationalité algérienne, qui a fait partie de la délégation des 150 hommes d?affaires conduite par le président français Nicolas Sarkozy en visite en Algérie la semaine dernière, nous a fait part de son projet ambitieux. Après avoir présenté son entreprise biomédicale créée en 2005, spécialisée dans le développement de produits innovants dans le domaine des pathologies ophtalmiques, M. Hadj Slimane a souligné que son objectif est d?installer cette clinique en Algérie. « Nous avons le choix entre trois pays, la Lettonie, la tunisie et l?algérie. Nous avons choisi ce pays pour ses conditions climatiques et pour son paysage touristique », nous a-t-il confié. Cette clinique sera destinée aux malades étrangers et algériens. Les patients atteints de dégénérescence maculaire liée à l?âge (DMLA) et de déficience visuelle seront pris en charge au niveau de cette structure pour une durée minimum de 6 jours, afin de les adapter aux nouveaux dispositifs médicaux compensatoires innovants, de types orthèses visuelles optoélectroniques. De la taille d?un téléphone portable ou d?une clé USB, cette orthèse se tient à la main, scanne l?environnement et le restitue aux personnes malvoyantes de manière tactile. « Visiotact est la seule société au monde positionnée à la fois sur la prévention, le traitement et la compensation des pathologies ophtalmiques. Ses orthèses électroniques évitent la perte d?autonomie des déficients visuels, grâce à une technologie brevetée permettant des ??pseudo-perceptions 3D?? de l?environnement », nous a-t-il expliqué. « Profils, mouvements et obstacles sont restitués au malvoyant via une interface tactile gérée par intelligence artificielle », a-t-il signalé avant de préciser que « Visiotact a obtenu le 1er prix national du concours d?aide à la création d?entreprises de technologies innovantes organisé par le ministère de la Recherche français, édition 2006 ». La société, selon notre interlocuteur, s?est aussi lancée dans les compléments nutritionnels. Des produits à base de composés bio-actifs et de vitamines visant à stimuler les mécanismes de défenses enzymatiques de l?organisme liés au stress oculaire. Comme elle vise aussi à développer des molécules innovantes pour lutter contre les maladies ophtalmiques. Cette clinique, une première dans le monde, qui sera probablement installée à Oran, va offrir 50 emplois directs, 100 indirects et des entrées importantes en devises, a ajouté M. Hadj Slimane.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)