Algérie

Les blessés admis à l'hôpital de Béjaïa et à Aïn Naâdja Bavure militaire de Derguina

Les deux blessés de la bavure militaire commise par les forces de l'ANP dans la nuit de vendredi à samedi derniers, dans la localité de Derguina, à l'est de Béjaïa, sont hors de danger et leur santé en nette amélioration, a-t-on appris de source hospitalière.
L'un deux, M. Smahi, résident à la cité Saâdane, relevant de la commune de Derguina, à qui nous avons rendu visite avant-hier, est admis au service orthopédique du CHU Khelil Amrane de Béjaïa.
Touché par plusieurs balles au niveau de la jambe gauche, Smahi, visiblement encore sous le choc, nous dira que son état de santé est bon.
«Je vais bien et ma santé s'améliore», nous indiquera-il en substance et d'une voix à peine audible. Pour sa part, le médecin qui prend en charge Smahi se veut rassurant.
«Le blessé est actuellement pris en charge au service orthopédique et son état de santé n'est pas en danger», nous affirmera le Dr Bouchefa.
Quant à l'autre blessé, en l'occurrence K. Massi, issu de la même région et travaillant en tant que militaire contractuel à la caserne de Djebira, sise à la périphérie de la ville de Bejaïa, il avait été admis d'abord à l'hôpital de Kherrata.
Cependant, nous apprenons de source sûre qu'il a été transféré dans l'après-midi d'hier vers l'hôpital militaire de Aïn Naâdja à Alger en vue de subir une opération chirurgicale.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)