Algérie

Les ambitions du groupe français de la Grande distribution : Les nouveaux projets de Carrefour pour l’Algérie


Les ambitions du groupe français de la Grande distribution : Les nouveaux projets de Carrefour pour l’Algérie

Le géant français de la grande distribution Carrefour prévoit un plan ambitieux pour l’Algérie. Ainsi après avoir ouvert son premier supermarché à Hussein Dey, elle compte ouvrir 15 hypermarchés à travers le territoire national.

Les négociations sont en cours pour l’acquisition des terrains, a indiqué M. Nicolas Semkov, responsable du secteur frais. Les nouvelles grandes surfaces de cette enseigne n’auront rien à envier à celles implantées en France, a-t-il précisé. Carrefour Algérie, qui a pris part au Salon international des techniques de la filière fruits et légumes, proposera plus de 13 000 produits. Pour ce qui est des fruits et légumes, Carrefour est en train de prospecter auprès des producteurs pour ses approvisionnements avec lesquels, il veut instaurer une relation d’affaire directe. « En Algérie, le marché de gros est instable. Certaines variations des prix sont logiques alors que d’autres sont le fait de la spéculation. Nous ne voulons plus passer par les mandataires », a-t-il expliqué. A travers cette démarche, il vise aussi à diversifier l’offre dans ses étals. « Actuellement, nous proposons deux sortes d’oignon à nos clients alors qu’il en existe plusieurs espèces. Il en est de même pour la pomme de terre dont on constate la présence de seulement 3 variétés alors qu’il en existe une cinquantaine », a souligné M. Semkov. Carrefour souhaite également approvisionner certaines de ses grandes surfaces dans les marchés étrangers avec des produits agricoles algériens. Pour ce faire, des contacts ont été entrepris avec une société algérienne, dont M. Semkov taira le nom, en vue d’un partenariat dans ce sens. « Il faut casser les filières classiques telles que l’Afrique du Sud et le Maroc qui imposent les prix, souvent élevés. On va proposer les produits algériens aux marchés étrangers. Leurs prix seront probablement inférieurs et les denrées de bonne qualité », estime M. Semkov. Carrefour, installé en Algérie il y a une année environ, compte lancer un autre supermarché du côté des Pins Maritimes, à proximité de l’Algerie Business Center et de l’hôtel Hilton. Celui-ci ouvrira ses portes à la fin de l’année 2007. Les travaux de construction de cette infrastructure démarreront incessamment. Elle s’étendra sur une surface de 12 000 m2 extensible à 15 000 m2. Elle sera dotée d’un parking d’une capacité de 4000 places. M. Semkov a toutefois signalé que la réglementation qui impose un étiquetage en arabe à tous les produits importés risque de leur poser problème. « Ce sont des lois qui ont pour objectif de contrer la contrefaçon et les importations illégales. Dans ce cas, les entreprises étrangères sont obligées de faire un emballage spécial pour l’Algérie. Or, on ne peut pas demander à Nestlé par exemple de le faire », a-t-il observé. « Nous sommes à la recherche de paramètres pour trouver solution à ce problème. » Carrefour emploie actuellement 250 personnes. Avec l’ouverture de la nouvelle enseigne au Pins Maritimes, le nombre de ses employés sera porté à un millier. Pour ce qui est du marché de la grande distribution en Algérie en général, M. Semkov a relevé qu’« il est difficile d’être compétitif tant que l’informel a sa place actuelle dans l’économie algérienne ». Il considère néanmoins que l’Algérie est un pays qui a « un énorme potentiel ».



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)