Algérie

Les actions pieuses

Les actions pieuses «Les actions pieuses sont l’un des concepts clés du Coran. En arabe, le mot ‘’piété’’ recouvre les sens de bien, de bénéfique et de droit. En arabe, le verbe ‘’reformer’’ (aslaha) dérive de la même racine. En français, toute sorte de travail ou d’acte, bon et bénéfique, qui est réalisé pour le bien de la religion est qualifié ‘’d’action pieuse’’. D’autre part, dans le sens coranique, tout acte et tout comportement ayant pour but de plaire à Dieu est une ‘’action pieuse’’. Le salut de la personne ne peut être atteint que par la foi. Et les actions pieuses, qui sont les signes d’une foi sincère, sauvent aussi l’âme. Le fait de dire «je suis croyant», sans se conformer aux prescriptions de la religion, ne mène pas la personne au salut. Dieu dit dans le Coran, concernant cette question : que rencontrent les musulmans, sont toutes des actions pieuses importantes. En Islam, les formes essentielles d’adoration, telles que le fait de prier Dieu, de jeûner, de dépenser pour la cause de Dieu, et de faire le pèlerinage à la Mecque, font également partie des actions pieuses importantes: La bonté pieuse ne consiste pas à tourner vos visages vers le Levant ou Couchant. Mais la bonté pieuse est de croire en Dieu, au jour dernier, aux anges, au Livre et aux prophètes, de donner de son bien, quelque amour qu’on en ait, aux proches, aux orphelins, aux nécessiteux, aux voyageurs indigents et à ceux qui demande l’aide et pour délier les jougs, d’accomplir la salat et d’acquitter la zakat. Et ceux qui remplissent leurs engagements lorsqu’ils se sont engagés, ceux qui sont endurants dans la misère, la maladie et quand les combats font rage, les voilà les véridiques et les voilà les vrais pieux ! (Coran, 2 : 177) Cependant, un autre point mérite d’être mentionné. Ce qui rend une action pieuse, ce n’est pas son résultat, mais l’intention qui l’anime. C’est pourquoi, un acte doit être accompli uniquement dans la recherche de l’approbation de Dieu, pour pouvoir être qualifié d’acte pieux. C’est ce qui distingue réellement une action pieuse de la charité, qui est un concept très répandu dans une société ignorante. Une action pieuse est accomplie dans l’intention d’obtenir l’agrément de Dieu, alors que le concept de charité dans une société ignorante, est basé sur un esprit de solidarité sociale, et sur un désir personnel de se faire une réputation ‘’d’homme charitable’’
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)