Algérie

Le statut de la femme en Islam


Le statut de la femme en Islam … Elles sont un vêtement pour vous et vous un vêtement pour elles. (Le Coran, sourate Al-Baqara, verset 187) Plusieurs prescriptions existent dans le Coran concernant la protection des droits de la femme dans le mariage. Le mari doit fournir un soutien économique à sa femme; il doit s’occuper de son ancienne femme après le divorce aussi. Comme les versets l’indiquent clairement, l’islam apporte la justice dans les relations entre l’homme et la femme et met fin aux pratiques incorrectes résultant des coutumes et des traditions des sociétés antéislamiques. La situation de la femme dans la société arabe avant l’islam peut être un exemple significatif à ce sujet : selon les Arabes païens, les femmes étaient inférieures et ceux qui avaient des filles étaient honteux de cette situation. Les pères qui avaient des filles, préféraient parfois les enterrer vivantes plutôt que d’annoncer leur naissance. Par la voie du Coran, Allah a interdit cette tradition perverse et a averti les gens que de telles personnes rendront certainement compte de leurs actes le jour du jugement. En fait, l’islam a permis l’émancipation des femmes sévèrement persécutées à l’ère païenne. Prof. Bernard Lewis, considéré comme l’un des plus grands experts occidentaux dans l’histoire de l’islam et du Moyen-Orient, fait le commentaire suivant : En général, l’arrivée de L’islam a apporté une énorme amélioration à la position des femmes en Arabie antique, les dotant de propriétés et d’autres droits, et leur donnant une mesure de protection contre le mauvais traitement de leurs maris ou propriétaires. Le massacre des filles, sanctionné par la coutume arabe païenne, a été proscrit par l’islam. Ainsi nous pouvons rappeler que dédaigner les femmes, les exclure de la société et les considérer comme relevant d’une seconde classe est une mauvaise attitude païenne qui n’a aucun rapport avec l’islam. D’ailleurs, le Coran cite le cas de femmes dévotes, modèles pour l’humanité dans le Coran. L’une est Marie, mère de Jésus-Christ. L’autre est l’épouse du Pharaon égyptien qui, malgré la malfaisance de son mari, est également décrite telle une musulmane idéale (Le Coran, sourate at-Tahrim, versets 11-12). Le Coran décrit aussi les conversations entre le prophète Salomon et la reine de Saba (Le Coran, sourate an-Naml, versets 42-44) ou entre Moïse et les deux femmes (Le Coran, sourate al-Qasas, versets 23-26). Par conséquent, un musulman ne peut jamais avoir une attitude intolérante envers les femmes. Dans une société où de véritables morales islamiques sont adoptées, grands respects et sympathie seront montrés aux femmes, veillant à ce qu’elles vivent libres et dans le confort. Tous les décrets mentionnés par Dieu dans le Coran au sujet de la femme aident à former une structure sociale qui permet aux femmes de vivre heureusement dans le confort. Dans une société où toutes les valeurs morales coraniques sont largement observées, la position sociale des femmes devient si appréciée qu’elle ne saurait être comparée à celle des sociétés actuelles que nous considérons comme modernes. Haroun Yahia
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)