Algérie

Le site Internet d'Algérie Poste de nouveau piraté

Le site Internet d'Algérie Poste vient de subir un nouvel acte de piratage, l'oeuvre d'une équipe de hackers qui s'est baptisée «Mafia Crew Team».

Une attaque informatique sur le système d'Algérie Poste qui est en fait la deuxième du genre après celle opérée l'été dernier et qui a complètement bloqué l'accès des clients d'Algérie Poste à leurs comptes CCP. Cette nouvelle «agression», survenue le 4 mai en cours, à 2 heures du matin, est signée par deux hackers algériens sous les pseudonymes de «Badrh0» et «sTr0xo».

Le directeur de la communication d'Algérie Poste, M. Boufennara, contacté hier par téléphone, n'a pas considéré cette deuxième intrusion dans le système d'Algérie Poste comme une véritable attaque, car pour lui le site d'Algérie Poste n'était pas encore opérationnel, étant toujours en reconstruction. «On est en train de réparer le site pour le rendre opérationnel à 100%», a-t-il affirmé, avant de soutenir que «le site sera remis en service graduellement avant la fin de la semaine prochaine». M. Boufennara a considéré cet acharnement sur le site d'Algérie Poste comme étant «gratuit» et sans la moindre gloire pour ses auteurs car, en fait, a-t-il indiqué, ce sont les petits détenteurs de comptes CCP qui sont les premiers à être pénalisés par cette agression. En effet, rien n'est plus facile que de pirater un site aussi «basic» que celui d'Algérie Poste, estiment des spécialistes des technologies informatiques, ce qui renforce, selon eux, l'idée que cette attaque sur le site d'Algérie Poste ne peut pas être l'oeuvre de hackers étrangers expérimentés, car, estiment-ils, ces dernier cherchent, par leurs actes, soit l'intérêt matériel soit le prestige résultant du succès du défi pour prouver leurs compétences. Or, dans le cas précis du site d'Algérie Poste, il n'y a ni intérêt matériel à récolter ni de prestige car la tâche ne nécessite pas du tout qu'on soit un génie en informatique.

Mais pour les «agresseurs» du site d'Algérie Poste, il semblerait qu'ils considèrent leur forfait comme une véritable prouesse technique, comme en témoigne le message qu'ils ont laissé sur la page d'accueil du site: «Tout ce que l'homme a pu faire, on peut le défaire». Un message plein de prétention, même s'il démontre aussi le peu de connaissance des rédacteurs du message aux règles de la langue française. Le message original ayant été écrit «Tous ce que l'homme a pu faire ont peut le défaire».


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)