Algérie

Le meurtre de Canastel pas encore élucidé


Le tribunalcriminel d'Oran a statué, hier, sur une affaire d'homicide volontaire. Quatrepersonnes impliquées dans cette affaire, dont deux femmes, ont comparu devantle juge. Cette affaire, rejugée hier après un pourvoi en cassation introduitpar le procureur de la République, remonte au 6 mai 2004, lorsqu'une femme âgéede 42 ans, B.F., a été trouvée blessée par balle et abandonnée à proximité del'hôpital d'Oran. Elle fut transportée aux UMC où elle a rendu l'âme lelendemain. Selon l'arrêt de renvoi, la nuit du drame, la victime était encompagnie des quatre accusés dans une boîte de nuit à Canastel. Interrogés, lesaccusés ont déclaré qu'ils ont quitté la victime vers 3 heures du matin, alorsque B.F. était restée à Canastel. Le procureur de la République a requis laperpétuité à l'encontre des quatre accusés. La défense a, pour sa part, plaidénon coupable. Après les délibérations, les quatre accusés ont été acquittés.Pour rappel, lors du premier procès, ils avaient été acquittés.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)