Algérie

Le FFS sans siège

Depuis la démission surprise, le mois passé, de Mme Benaïda Aïcha, élue d'obédience FFS à l'APC d'El Ançor, le siège de cette formation est resté vacant. A priori, la tentative de pourvoir le siège en faisant accéder le deuxième sur la liste du FFS qui avait pris part aux élections locales, s'est avérée vaine. Des partisans de Mme Benaïda soutiennent que la demande de ce dernier se trouve sur le bureau du maire. D'autres, par contre, soutiennent que le consensus n'a pas été obtenu par les militants du parti local sur ce candidat. Quoi qu'il en soit, l'assemblée populaire d'El Ançor est tronquée pour le moment d'un siège, qui avait son importance au sein de ce groupe. Pour rappel, la candidate du FFS était présidente de la commission agricole, un volet sensible qui pourrait être la source directe de ses divergences avec ses pairs de l'assemblée. En effet, même si la démissionnaire ne s'est pas encore prononcée officiellement sur les raisons profondes de son renoncement, elle n'a pas manqué d'en divulguer quelques-unes relatives à la gestion de certains dossiers. Ceci étant, les militants du FFS local se disent déterminés à récupérer leur siège chèrement acquis, tout en considérant que la démission de leur mandatée est un coup dur pour leur formation vu, disent-ils, la qualité intrinsèque de cette dame.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)