Algérie

Le dédoublement de la RN 35 victime d?une discutable étude

La deuxième tranche du dédoublement de la RN 35, reliant Témouchent à Tlemcen et prolongeant la RN 2, provenant d?Oran, subit le revers des contraintes n?ayant pas été prises en charge par l?étude à la base des travaux de réalisation. Ces derniers, entamés depuis le 10 décembre 2006, pour une autorisation de programme de 1 milliard de dinars, sont entravés par la nécessité du déplacement et de la protection de divers réseaux dont la fibre optique, l?électricité, les conduites d?AEP, d?assainissement et de gaz. La levée de ces contraintes nécessite un financement supplémentaire qui n?a pas encore été quantifié. La première tranche va de Aïn Témouchent à Aïn Tolba, soit 15km sur les 33 que compte le tronçon sur le territoire de la wilaya. La seconde tranche, qui va de Aïn Tolba à la limite avec la wilaya de Tlemcen, est répartie en cinq lots. Le premier concerne l?évitement de Aïn Tolba, sur 2,8 km. Il durera 15 mois. Le deuxième couvre la distance reliant Aïn Tolba à Aïn Laalam, sur 6,6 km, pour 10 mois, et le troisième part de Aïn Laâlam à Emir Abdelkader, sur 6,6 km également mais pour une durée de 6 mois. Quant au quatrième lot, il a trait à l?évitement d?Emir Abdelkader sur 2,4 km pour 8 mois, alors que le cinquième se rapporte à l?étude et la réalisation d?un ouvrage d?art sur l?Oued Mekhaïssia, pour 6 mois.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)