Algérie

Le coin du referee : Quel langage tenir aux arbitres '

Chacun de la famille du football s'est fait une réelle image de ce qu'a été l'arbitrage durant la phase aller. Pour cela, faut-il les secouer ou les amadouer ' Pour ceux qui font dans la caresse dans le sens du poil, en s'attendant à tirer des dividendes en prenant position via des communiqués et sur la Toile, ne peuvent cacher les erreurs flagrantes et influentes commises par la grande majorité des équipes d'arbitres avec des voiles.Car, devant ce qui a été constaté de visu comme une véritable faillite de la gestion de l'arbitrage est devenu, pour les initiés, quelque chose de cyclique, et les insuffisances répétées et notées lors de la prestation sur son aspect technique, on tente, côté responsables fédéraux, d'atténuer la polémique en annonçant par leurs canaux qu'il y aura à l'intérieur de la structure (bicéphale) en charge des affaires de l'arbitrage, des réajustements ou peut-être des corrections tactiques.
Comme il sera très utile de rappeler devant tous les présents les statistiques des désignations des arbitres durant la première phase. Les esprits éclairés sauront que c'est l'une des raisons de la saturation de ceux ayant dirigé un grand nombre de matchs considérés à hauts risques dans un délai très court qui est essentielle et de base. Une commission de désignation, qui désigne les arbitres en forme, doit savoir les ménager (protéger) avant qu'elle ne se transforme en méforme.
Elle doit puiser dans l'éventail des arbitres ayant le même grade et prêts à porter l'uniforme. Il faut également bannir des pratiques les sanctions à la fausse et injuste règle des deux poids, deux mesures. Comment prononcer des sanctions inégales contre des arbitres ayant commis la même faute en toute nature ' En réalité, c'est ce qui a mené et depuis longtemps notre arbitrage à l'usure en créant en son sein une grave cassure. Espérons qu'il y aura une prise de conscience dans les deux camps (responsables et arbitres) dans un proche futur.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)