Algérie

Labours- semailles


Début de la campagne sous de bons auspices La campagne des labours-semailles, entamée depuis belle lurette par les céréaliculteurs de la wilaya de Constantine, n?a été inaugurée qu?hier par le wali de Constantine, accompagné des cadres de la DSA et du CCLS, qui ont commémoré le 31e anniversaire de la création de l?Union nationale des paysans algériens, en présence de Allioui Mohamed, secrétaire national de cette organisation qui défend, à l?instar d?un syndicat, les intérêts des agriculteurs tous profils confondus. A la faveur de cet événement du monde agricole focalisé pour la première fois sur la wilaya de Constantine et dont la dimension est nationale, a tenu à souligner le représentant de l?UNPA, une cérémonie protocolaire s?est déroulée autour d?un céréaliculteur de la commune de Aïn Abid. A cette occasion, les officiels se sont penchés sur l?itinéraire technique adopté par ce dernier depuis l?étape des labours jusqu?à celle des semis. L?occasion pour les uns et les autres de s?enquérir des conditions ayant entouré ce parcours tributaire, faut-il le préciser, de plusieurs facteurs dont les conditions climatiques et la disponibilité de semences de qualité et des intrants adaptés à ce mode de culture. Concernant ces deux derniers aspects, Amar Nezari, directeur des services agricoles de la wilaya de Constantine, a souligné lors d?un entretien que la zone céréalière délimitée aux fins de cette opération couvre une étendue de 67 000 ha. Abordant le programme d?intensification défini dans ce contexte, ce dernier souligne que sur les 532 demandes d?adhésion formulées par 532 postulants, seules 492 dossiers d?affiliation ont bénéficié à ce jour d?un blanc seing, dont l?enveloppe financière est évaluée à 189 152 712 DA, d?après cette source autorisée. S?agissant des travaux des sols et fertilisation, le bilan affiché par le DSA à l?issue des labours de printemps mentionne 45 000 ha labourés, dont un potentiel de 25 000 ha au titre de ce programme d?intensification qui a, par ailleurs, permis les travaux de sol au terme des labours d?automne de 25 000 ha, nonobstant les 42 000 ha labourés par l?ensemble des céréaliculteurs non adhérents à cette procédure de soutien qui a généré la fertilisation de 20 000 ha. Au chapitre de la campagne des semis, l?objectif visé par l?institution de tutelle fait état de 67 000 ha. Toutefois, en l?état actuel de l?avancement de cette campagne des semailles, un bilan officiel affiche au compteur de l?ensemble des céréaliculteurs de la wilaya une superficie réellement semée de 19 000 ha dont 6800 ha en blé dur, 7200 ha en blé tendre, 4800 ha en orge et 200 ha en avoine. Au final, souligne-t-on, 11 500 ha ont été semés dans le moule du programme de soutien et 7500 ha semés et inscrits à l?actif des agriculteurs non adhérents. L?opération des semis était assujettie aux livraisons des semences et à un degré moindre des intrants communément appelés engrais, 40 991 quintaux de semences ont été dégagés dans le cadre du programme d?intensification céréalier qui fait la part belle aux semences en blé dur et en blé tendre avec une quantité dispatchée évaluée à 30 978 q contre 6013 q en semences d?orge et d?avoine. Concernant l?état actuel des livraisons en engrais, la direction des services agricoles mentionne le chiffre de 22 593 q mis à la disposition des céréaliculteurs adhérents au PIC.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)