Algérie

La réhabilitation des zones industrielles enfin?

Toutes les opérations prévues dans le cadre de la réhabilitation des zones industrielles de la wilaya d'Oran ont été retenues et inscrites, selon M. Bentahria, directeur de la société de gestion des zones industrielles, invité à la troisième édition du forum de la radio El Bahia. L'éclairage, la voirie, l'installation de lignes téléphoniques, entre autres, figurent parmi les opérations retenues. «Ces dernières années, l'Etat a montré sa bonne volonté en ce qui concerne la réhabilitation de ces pôles industriels dans le but de les rendre plus attractifs», a affirmé M. Bentahria, avant de préciser qu'à titre de l'exercice 2006, l'Etat a débloqué une enveloppe budgétaire de plus de 143 millions de dinars pour la réhabilitation de la zone industrielle d'Es-Sénia, contre 183 millions de dinars totalisant le budget consacré à cette zone qui s'étend sur une grande superficie durant la période allant de 2001 à 2003. Pour ce qui de la zone industrielle de Hassi Ameur, la station de refoulement et de relevage qui collecte toutes les eaux usées a été mise en service en mars dernier, l'éclairage est achevé, alors que d'autres opérations sont en cours. Concernant la perception des quotes-parts, le directeur de la société de gestion des zones industrielles a affirmé qu'»un travail de sensibilisation est en train d'être fait envers des opérateurs et des industriels. Ces derniers commencent à adhérer et l'opération de recouvrement s'améliore de plus en plus. Ceux qui se sont abstenus ont été estés en justice, qui a tranché en faveur de la société». Notons que la wilaya d'Oran compte trois zones industrielles: la zone industrielle pétrochimique de Bethioua, la zone industrielle de Hassi Ameur et celle d'Es-Sénia. Cette dernière, qui est scindée en trois zones, comprend 192 lots dont 149 attribués. Au total, 95 sont en activité. La zone industrielle à Hassi Ameur compte 90 lots dont 80 attribués. Alors que seulement 30 sont en activité.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)