Algérie

La protection civile en état d?alerte


Quelque 155 interventions ont été effectuées mercredi et jeudi par les services de la Protection civile de la wilaya d?Alger. Un décès et 15 blessés ont été déplorés au lieudit Serkouf, à Aïn Taya, dans les 14 accidents de la circulation enregistrés. Le bilan des pompiers d?Alger fait état aussi de plusieurs interventions ayant trait pour cinq d?entre elles à des courts-circuits des poteaux d?électricité et cinq autres aux risques d?effondrement. Cinq arbres déracinés ont nécessité l?intervention des sapeurs-pompiers qui n?ont déploré aucune victime. Jeudi, oued El Harrach a débordé sur trois points : aux Trois-Caves, à Boumati près de la base vie de Netcom ainsi qu?à Haï Remli, dans la commune de Smar. Quatorze inondations ont été enregistrées dont les trois plus importantes ont pu être maîtrisées. Les services de la Protection civile qui ont utilisé des zodiacs n?ont pas enregistré de victimes dans les 220 interventions effectuées. Toutefois, six ont été emportées par les flots tandis que six autres ont pu être sauvées. Ces constructions ont été touchées par les flots de l?oued en furie remontant, d?après les pompiers, sur plus de deux mètres. Sept personnes adultes, 7 enfants et 2 bébés ainsi que 3 handicapés ont été sauvés de la noyade et évacués vers les hôpitaux proches des Trois-Caves. A oued Remli, dans la commune de Smar, quelque 150 baraques ont été atteintes par les débordements de l?oued parmi lesquelles 15 complètement inondées. A la base vie de Netcom, à Boumati, 35 personnes ont été touchées par les inondations. Aucun mort n?a été enregistré lors de ces inondations nécessitant pas moins de 15 sorties en zodiac. Par ailleurs, le bilan de la Protection civile pour cette même journée fait ressortir 4 accidents de la circulation, une fuite de gaz, des déracinements d?arbres ainsi que des effondrements qui n?ont pas fait de victime.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)