Algérie - Pisciculture, Aquaculture

La maîtrise des intrants aquacoles permettra la réalisation de 14.000 tonnes de produits en 2024


La maîtrise des intrants aquacoles permettra la réalisation de 14.000 tonnes de produits en 2024
Le contrôle des intrants de la filière aquacole permettra la réalisation de 14.000 tonnes de produits au niveau national en 2024, a affirmé jeudi de Tlemcen le ministre de la Pêche et des Produits Halieutiques Ahmed Bidani.

Dans une déclaration à la presse, en marge de son inspection du port "Sidna Youchaâ", dans la commune de Dar Yaghmoracene, dans le cadre d'une visite de travail à la wilaya, M. Bidani a expliqué que le contrôle des intrants de cette filière passe par la production des alevins et leur alimentation dans le pays et la réduction de la facture d'importation.

Le ministre a fait part, dans ce cadre, de la réalisation, à Tlemcen, d’un projet de production d’alevins par l’entreprise privée "Madar", permettant la production de 20 millions d’alevins, outre l’aliment les concernant.

Ahmed Bidani a indiqué que la filière aquacole enregistre une importante dynamique ces dernières années, sachant que le secteur a recensé l’ensemencement de plus de 10 millions d’alevins dans les fermes aquacoles au niveau national, soulignant que le défi est relevé concernant la maîtrise des intrants de cette filière permettant ainsi d'augmenter le nombre d'alevins dans les fermes aquacoles au niveau national. "La maîtrise des intrants permettra d’augmenter la moyenne de production de la daurade et du loup de mer à 14.000 tonnes", a-t-il estimé.

A ce propos, le ministre a indiqué que "depuis le début de cette année, une production de 5.000 tonnes de daurade et de loup de mer a été réalisée", notant que "l’opération de contrôle des intrants de cette filière permettra également le développement de produits aquacoles en eau douce, tel que le tilapia rouge", commercialisés à des prix compatibles avec le pouvoir d'achat du citoyen.

M.Bidani a indiqué que, la semaine prochaine, une rencontre nationale réunira des cadres du secteur de la pêche et de l’aquaculture pour évaluer les réalisations entreprises au cours du premier semestre de l'année en cours et sera suivie, au mois de juillet prochain, d'une rencontre nationale sur l'investissement dans la pêche et l'aquaculture, avec la participation des cadres du secteur et des opérateurs économiques de terrain.

Au cours de sa visite dans la wilaya de Tlemcen, le ministre a assisté au débarquement d'une quantité considérable de daurades produite par une ferme aquacole privée au niveau du port de Honaine.

Ahmed Bidani s'est, en outre, intéressé, au niveau du même port, aux travaux de construction de deux navires de pêche en haute mer, au niveau d’un atelier spécial dédié à la fabrication de navires.

Le ministre a également supervisé les cérémonies de remise des contrats de concession aux investisseurs en aquaculture et des crédits aux propriétaires des coopératives de pêche et d'aquaculture.

M.Bidani a présidé une cérémonie de signature d'une convention de coopération entre la Direction du secteur de la wilaya de Tlemcen, le Centre de recherche scientifique et technique en analyses physiques et chimiques et l’Ecole nationale des sciences appliquées de Tlemcen pour proposer certaines solutions à même de réduire l’importation de produits aquacoles et d’autres liés à la réparation navale.

Ahmed Bidani a reçu des explications sur le schéma actualisé du port Sidna Youchaâ, relevant de la commune de Dar Yaghmoracene, destiné à la pêche en haute mer, et a inauguré deux ateliers de fabrication et de maintenance des navires de pêche en haute mer.