Algérie

« La leishmaniose en recul en Algérie » selon le Pr Ismaïl Benkaidali 24e congrès national de dermatologie

« La leishmaniose en recul en Algérie » selon le Pr Ismaïl Benkaidali 24e congrès national de dermatologie
Plus de 500 spécialistes algériens et étrangers (France, Tunisie, Maroc) ont pris part au 24e Congrès national et 19e Congrès maghrébin de dermatologie, qui s'est tenu jeudi dernier, à Alger. L'objectif était d'évoquer les nouveautés enregistrées dans ce domaine, notamment les maladies de la peau, telles que le psoriasis, la pelade et la chute des cheveux. « Grâce au programme national de prévention tracé par la conjugaison des efforts de trois ministères (Santé, Intérieur et Agriculture), en collaboration avec les spécialistes, la leishmaniose - maladies de la peau très répandue dans certaines wilayas -, a enregistré un net recul », a affirmé le Pr Ismaïl Benkaidali, président de la Société algérienne de dermatologie (SAD). Ce net recul a été enregistré, également, concernant les maladies parasitaires qui touchent la peau, notamment les plis du corps, tels que les aisselles, les parties génitales et l'arrière de l'oreille, a précisé le spécialiste, appelant à veiller à l'hygiène dans les hammams, les salons de coiffure, les mosquées et à éviter l'utilisation des mêmes serviettes, des mêmes peignes ou des mêmes outils de rasage. De leur côté, le Pr Franck Auralevi et le Pr Marco Ambnati, spécialistes en dermatologie infantile à l'hôpital de Bordeaux (France), ont souligné l'importance de l'utilisation de crèmes adoucissantes pour les personnes atteintes d'eczéma ou d'allergie de la peau puisqu'il n'existe aucun traitement efficace pour ces maladies et que l'utilisation des ces crèmes permet d'atténuer la douleur ou l'irritation. Plusieurs travaux réalisés par de jeunes spécialistes en dermatologie ont été récompensés et des distinctions ont été décernées aux meilleurs résidents en dermatologie. Intervenant à leur tour, les professeurs tunisiens et marocains en dermatologie ont affirmé que 90% des maladies de la peau sont dues au mariage consanguin. Pour rappel, dans la wilaya de Batna, 228 personnes ont été touchées par la leishmaniose cutanée depuis le début de l'année. Un chiffre qui représente, « même s'il reste important, un progrès dès lors que le nombre de malades atteints par cette affection est inférieur à celui enregistré à la même période des années précédentes », affirme-t-il.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)