Algérie

La déroute des Marines en Irak continue


Mort d’une femme officier Les autorités américaines ont annoncé, mardi, la mort, en Irak, d’une femme officier des Marines. La chef de bataillon Megan McClung, âgée de 34 ans, était porte-parole du corps des Marines en Irak. Elle est morte le 6 décembre dernier dans la province d’Al Anbar, a annoncé le département américain de la Défense dans un communiqué. Les circonstances exactes de sa mort n’ont pas été divulguées dans l’immédiat, mais le porte-parole de Camp Pendleton, où était assignée Mme McClung, a déclaré qu’elle a été tuée alors qu’elle escortait des représentants de la presse. Les journalistes n’ont pas été sérieusement blessés, a-t-il précisé. Selon les derniers bilans du département de la Défense, trois autres femmes Marines ont été tuées en Irak. De par les branches militaires américaines, ce sont 60 femmes qui sont mortes en Irak, dont 52 enrôlées dans l’armée.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)