Algérie

La commune d'Oran récupère ses parkings

Dans le cadre des mesures prises pour renflouer les caisses de la commune, une vingtaine de nouveaux parkings seront récupérés par les services concernés et intégrés au patrimoine de la commune. Selon des sources proches de la commune, il s'agit de parkings actuellement occupés illicitement par des jeunes qui perçoivent les droits de stationnement sans, toutefois, verser une taxe à l'APC. Nos sources soulignent que ces parkings, répartis à travers l'ensemble des secteurs urbains, ont été recensés, il y a plusieurs mois, par les services de la division de l'Urbanisme et de la Planification (DUP) de la commune. Leur intégration au patrimoine communal devrait générer d'importantes entrées pécuniaires pour la commune qui s'attèle, ces derniers jours, à revoir totalement le système de gestion de son patrimoine productif de biens. En parallèle à cette opération de récupération, nos sources indiquent qu'un avis d'adjudication sera lancé incessamment pour la concession, à titre de location, des parkings appartenant à la commune. Au total, une trentaine de parkings répartis sur le tissu urbain ont été cédés, il y a plusieurs années, à titre de location à des jeunes, sans toutefois que les contrats ne soient renouvelés, ce qui, bien entendu, a généré un important manque à gagner pour la commune. Nos interlocuteurs signalent qu'un nouveau cahier des charges a été élaboré, prenant en compte la dernière instruction du ministère de l'Intérieur relative à la gestion des parkings. En premier lieu, les prix de location dérisoires, appliqués jusque-là seront revus à la hausse et les futurs «concessionnaires» seront tenus d'appliquer à la règle les mesures d'hygiène et de sécurité. D'autre part, des mesures seront prises pour réglementer le stationnement au niveau des artères, notamment au centre-ville et tout au long des rues et ruelles commerçantes. Il y a lieu de souligner que les services de la DUP avaient procédé, il y a plus d'une année, à une première phase de recensement des parkings. Cette phase avait permis le recensement de 25 parkings qui ont été remis à une commission spécialement installée pour la récupération de ces espaces de stationnement. Des avis d'appels d'offres devaient être lancés, il y a plusieurs mois, mais l'opération a été retardée pour diverses raisons. Il y a moins d'une quinzaine de jours, le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, M. Noureddine Yazid Zerhouni, avait appelé les communes à prendre en charge la gestion des parkings notamment dans les grandes villes. «Qu'est-ce qui vous retient d'organiser ces parkings, dont le prix de location à la place varie entre 20 et 50 DA, alors que l'APC ne bénéficie d'aucun avantage»?, avait-t-il dit, à l'occasion de la tenue d'un cycle de formation organisé au profit des présidents d'assemblées populaires communales (P/APC). M. Zerhouni avait, en outre, souligné que la gestion de ces parkings constituerait un moyen pour les APC de bénéficier d'une source de revenus et favoriserait la création d'emplois. «Les communes sont appelées à bouger pour recouvrer leurs fiscalités au niveau local et assumer avec vigueur l'utilisation de ces ressources», avait-t-il encore souligné, exhortant les responsables des APC à assumer pleinement leurs responsabilités, notamment, dans les grandes villes «où il y a d'autres gisements de recettes» à récupérer, tels que les fonds de commerce et les enseignes publicitaires, sans compter les parkings.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)