Algérie

La Banque centrale soutient le gouvernement d'union

La Banque centrale soutient le gouvernement d'union
La Banque centrale, maître des finances, et la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC), qui gère la principale ressource du pays, ont annoncé leur soutien au gouvernement d'union nationale en Libye. Ces importants ralliements au niveau financier et économique confortent le nouveau gouvernement installé mercredi dernier à Tripoli , d'autant plus que ces deux institutions sont à la base de la survie des Libyens. La Banque centrale de Libye (BCL) n'a pas manqué de saluer l'arrivée du gouvernement d'union ainsi que les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU. « Il est de notre devoir à nous tous d'?uvrer sans relâche pour l'unité de notre pays et de redonner espoir à la Libye (...), en aidant l'économie par la relance de la production et des exportations pétrolières (...) », a souligné la BCL dans un communiqué. La compagnie nationale pétrolière a, de son côté, souhaité apporter son soutien au gouvernement d'union. « Nous travaillons avec le Premier ministre Fayez al-Sarraj et le Conseil présidentiel pour dépasser nos divisions » , a indiqué Mustafa Sanalla, son PDG, dans un communiqué, estimant avoir actuellement un cadre légal international pour travailler, allusion faite au soutien de la communauté internationale au gouvernement Sarraj. Pour rappel, l'entreprise publique, basée à Tripoli et qui gère le secteur pétrolier et gazier en Libye, a toujours bénéficié de la reconnaissance de la communauté internationale même si elle dépendait des autorités non reconnues contrôlant la capitale depuis l'été 2014.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)