Algérie

L'Italie joue la carte algérienne



« L’année 2006 aura été une année charnière dans les échanges entre l’Italie et l’Algérie qui sont en passe de connaître un tournant stratégique», analyse l’Institut italien pour le commerce extérieur (ICE), dans un communiqué.

Ainsi selon l’ICE, les exportations italiennes vers l’Algérie ont enregistré, durant le premier trimestre 2006, une croissance record de 37,4%, ce qui représente une augmentation en pourcentage la plus élevée de tout le bassin méditerranéen.

Les exportations italiennes vers notre pays, durant cette période s’élève à quelque 825 millions d’euros.

«Avec ce record historique, l’Algérie devient de fait le second marché de destination des produits italiens vers le continent africain, après la Tunisie», note l’ICE qui expliquera que ce «boom des exportations» est dû particulièrement à l’augmentation vertigineuse des produits sidérurgiques (+ 1075%) ce qui représente environ 150 millions d’euros. Quant aux biens d’équipements industriels mécaniques ils enregistrent une augmentation de (+ 55%). Le secteur de l’agriculture et de la sylviculture connaît également une forte croissance avec plus de 177% de demande en machines.

Par ailleurs, les exportations algériennes vers l’Italie, note l’ICE ont connu durant le premier semestre 2006 une croissance de 40% atteignant 4,5 milliards d’euros. Bien évidemment 99% de ces exportations représentent du gaz naturel et des produits pétroliers.

L’Institut italien pour le commerce extérieur qui note que la balance commerciale italienne a atteint un déficit de l’ordre de 3,6 milliards d’euros (+ 1 milliard par rapport à la même période en 2005), souligne que les échanges commerciaux algéro-italiens ont atteint durant toujours le premier semestre 2006 un montant total de 5,3 milliards d’euros, ce qui représente une augmentation de plus de 61% par rapport au premier semestre de l’année écoulée.

L’ICE qui s’est félicité de la visite en Algérie du ministre italien du Développement économique, il y a quelque temps, augure que la prochaine visite de Romano Prodi dans notre pays sera un moment fort dans les relations entre les deux pays, qui sont déjà excellentes. Enfin, selon toujours l’ICE, l’année prochaine enregistrera une activité intense et variée entre les deux pays et qui consistera en des formations, des visites de salons spécialisés en Italie, le déplacement de délégations d’hommes d’affaires italiens en Algérie, la participation aux foires et salons qui seront organisés dans notre pays, notamment la foire internationale d’Alger (FIA) et où l’Italie sera l’invité d’honneur.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)