Algérie

L?été 2008 sera-t-il « arrosé » ?

L?eau potable sera disponible en quantités raisonnables. Toutes les localités, quartiers et cités de la wilaya seront régulièrement approvisionnés en cette denrée vitale, dont le besoin augmente en période de grandes chaleurs », c?est ce qu?a affirmé le directeur de l?hydraulique lors d?une récente session de l?APW, consacrée à la préparation de la saison estivale 2008. Néanmoins, les perturbations enregistrées ces derniers temps en matière de distribution d?eau potable sont source de préoccupation à l?approche de l?été. Certaines localités, à l?exemple de Sidi Amar, ont connu une rupture d?approvisionnement en eau potable qui a été fort heureusement rétablie. L?alimentation en eau potable sera-t-elle donc assurée durant cette période ? Le remplissage des barrages de Mexa et de Cheffia, dont dépend la wilaya de Annaba, est plus que réconfortant, et tout plaide pour un été « irrigué ». Il est utile de faire savoir que l?heure est à la sécurisation de la distribution de cette denrée à travers la mise en ?uvre d?un programme de travail s?appuyant sur des instruments à même de garantir une exploitation convenable des infrastructures hydrauliques et une planification rationnelle des investissements publics. Outre le renforcement de l?AEP à partir du barrage de Bougous (El Tarf) (33 hm3) et de la station de dessalement d?eau de mer (50 000 m3) avec un objectif de distribution de l?eau potable H/24 à court terme, l?on prévoit le développement des réseaux d?alimentation en eau vers les zones défavorisées du couloir de Hdjar Eddis, Derradji Redjem, El Gantra et les localités secondaires de Seraïdi, ainsi que vers les nouveaux pôles d?extension urbaine. Ces opérations devront être accompagnées de la réalisation de réservoirs de stockage d?eau pour préserver l?approvisionnement en eau en cas d?incident sur les ouvrages de production et de transfert ainsi que la généralisation du comptage individuel en vue de la suppression définitive du forfait dans le but d?éviter le gaspillage de cette denrée vitale. Trois réservoirs de stockage, d?une capacité totale de 2 000 m3, réalisés respectivement au niveau de la cité Ecotec (El Bouni) et des localités de Laïb Amar et Horeïcha (El Hadjar) seront mis en service dans ce cadre très prochainement. Près de 34 600 mètres linéaires de réseaux d?AEP ont été renouvelés en 2007 dans les communes de Annaba, Seraïdi, El Hadjar, Sidi Amar, Aïn Berda, Cheurfa, El Bouni, Oued Aneb, Berrahal, Tréat et Chétaïbi, en plus de la réalisation de 840 branchements particuliers. Deux projets de transfert d?AEP au profit du couloir de Aïn Berda, à partir de la nappe de Guelaât Bou Sbaâ (Guelma) et de celui d?El Eulma et Cheurfa à partir de la nappe de Guerbes (Skikda), ont été mis en service l?année écoulée. Grâce aux réalisations enregistrées ces deux dernières années, la dotation en AEP est passée de 90 l/J/habitant en 1999 à 150 l/J/ habitant en 2007, permettant une amélioration de la plage de distribution, qui est aujourd?hui de 12 heures.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)