Algérie

L’Emir Khaled

Premier nationaliste et premier patriote (10ème partie et fin) Notes brèves sur la vie de l’Emir Khaled 20/02/1875: Naissance de Khaled El-Hassani Ben El-Hachemi à Damas (Syrie) 1886: Khaled entre au collège des Lazaristes de Bab Touma 29/10/1892: Sa famille s’embarque de Beyrouth vers Alger : assignation à résidence à la ‘’villa Joly’’ Novembre 1892: Khaled est admis au lycée Louis Le Grand à Paris 1893-1897: Ecole militaire de Saint-Cyr (‘’promotion Tananarive’’) à titre étranger car il avait refusé la naturalisation Août 1895: La famille de Khaled est assignée à résidence forcée à Boussaâda 07/09/1897: Khaled est promu au grade de «Sous-lieutenant Indigène»  1897-1904: Affecté d’abord au «1er Régiment des spahis» à Médéa, puis détaché au «5ème Chasseurs d’Afrique» à Mustapha, il fera ensuite un court séjour au Maroc (son oncle Abd-El-Malek ben Abd-El-Kader est arrivé au Maroc en Août 1902) Avril 1903: Khaled accède au grade de «lieutenant indigène» 1905: Khaled obtient ses galons de «capitaine indigène» Août 1907-Janvier 1909: Khaled est au Maroc avec son unité (Quelques exploits guerriers de Khaled au Maroc ; à Fès, où il libèrera son oncle Abd-El-Malek de prison. Il le rencontrera en Décembre 1909 à El-Ayoun) Novembre 1909: Khaled demande un congé de 3 ans pour se rendre en Syrie (demande refusée) Janvier 1910: Khaled refuse de devenir citoyen français pour accéder au 3è galon Avril 1910: Khaled est nommé au «3è Spahis» (dans le Constantinois) 1910: Demande de démission (refusée) ; Il commence alors à poser les jalons, prémices de son engagement futur dans la vie politique algérienne Octobre 1911-Janvier 1912 : Khaled part en congé en Syrie 1912: Demande de congé temporaire accordée à compter de Juin 1913 Mai 1913: Débuts de Khaled en politique Décembre 1913: Conférence de Khaled à Paris Septembre 1914: Mobilisé pour une courte période en France avec le régiment de «Spahis auxiliaires», après avoir été rappelé au «3ème Spahis» Mars 1915: Retour de Khaled au régiment de ‘spahis auxiliaires’ ; il n’obtiendra pas l’autorisation de rejoindre le Maroc, sous le prétexte d’aller chercher sa femme à Tétouan (Abd-El-Malek ayant pris le maquis dans le Rif) Septembre 1915: Khaled est versé au «2ème Spahis» Janvier 1916: Khaled est affecté au «1er corps de cavalerie» 24 Juin 1916: Evacuation sanitaire de Khaled de la zone des armées Fin 1917: Convalescent à Paris, Khaled assiste au congrès de la Ligue des Droits de l’Homme Avril 1918: Khaled est réformé de l’armée 1919: Khaled est mis à la retraite 30/07/1919: Khaled est rayé des cadres de l’armée 1919: Début de son engagement dans la vie politique algérienne 1919-1922: Il remportera des victoires à toutes les élections avec les hommes de sa tendance (Kaid Hammoud; Dr Hadj Moussa; Ben Aboud; Ben Rahal; Kolhi...) Mars 1919: Fondation de l’»Ikdam» (Khaled en deviendra le rédacteur en chef en 1920) Mai 1919: Pétition de Khaled à Woodrow Wilson, président des États-Unis d’Amérique Janvier 1922: Création de «la Fraternité Algérienne» Avril 1922: Parution du premier numéro du «Paria» Discours devant le président Millerand en visite en Algérie 10 Juin 1922: Interview de Khaled au journal La Nazione Eté 1922: Tournée de conférences de Khaled et Bahloul en Algérie 23/08/1923: Exil vers l’Egypte (résidence San-Stephano/ banlieue d’Alexandrie) Mai 1924: Khaled est désigné comme «Président du Comité Egyptien» pour le prochain Congrès Islamique du Khalifat Juillet 1924: Succès du «Cartel des gauches»: Edouard Herriot l’autorise à rentrer en France. C’est pendant son séjour que fut fondé l’ «Etoile Nord-africaine» composée d’un groupe de travailleurs (qui devaient former le premier noyau de ce qui sera la «Fédération de France du F.L.N.»): Belghoul, Messali, Si Djillali, Hadj Ali Abdelkader Après deux conférences (meeting «islamique» du 12 et meeting «communiste» du 19) l’Emir Khaled sera expulsé définitivement de France vers l’Egypte, et après maintes difficultés il sera autorisé à rentrer en Syrie d’où il continuera son action politique et sera en contact avec les nationalistes syriens Fin Octobre 1925: Khaled, expulsé d’Alexandrie, demande à aller vivre à Damas où il arrivera en Février 1926 1926: L’Emir Khaled sera Président d’Honneur de l’Etoile Nord-africaine 09/01/1936: L’Emir Khaled décède à Damas   Le Dr Chemyl Boutaleb El-Hassani(*) (*) Arrière petit-fils de l’Emir Khaled
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)