Algérie

L’écrit Universitaire Et L’apprenant : Entre Difficultés Et Besoins

Du plus loin que l’on remonte dans l’histoire des enseignements et des apprentissages, la pratique scripturale a été toujours le moyen le plus utilisé pour toute forme d’expression. On a toujours eu besoin de moyens et autres techniques pour mieux transférer les méthodes adéquates aux apprenants quant à l’acquisition des savoirs. L’écrit, a cet effet, tient un rôle prépondérant dans les différents paliers d’enseignement. L’université, une entité organisatrice et ressemblante des savoirs acquis, dont le rôle est de mettre aussi en exergue une variété de pratiques scientifiques, est différemment conçue par les praticiens. Il est donc connu chez les apprenants en langues que la langue est considéré comme un dénominateur commun à l’aide duquel on peut communiquer librement, échanger des connaissances, établir des contacts, etc. Dans le présent article nous allons débattre l’écrit universitaire et aussi de susciter une réflexion sur les réalités des pratiques scripturales à l’université. Le thème central de notre présente recherche, donc, est centré sur les difficultés liées à la pratique d’écriture et de réécriture à l’université. Nous nous intéresserons plus particulièrement aux attitudes, aux représentations et au rapport qu’ils ont à la tâche scripturale.

Télécharger le fichier
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)